Un Irish Pub gonflable pour des fêtes spontanées!

septembre 27, 2016

paddywagon2

paddywagon

C’est juste disponible à Boston mais OMG l’idée me plait. Un bar irlandais gonflable! Pouvant contenir 80 personnes! Je veux pareil à Montréal. Dans ma ruelle! Style Tiki Bar.

Qui regarde ses sextapes?

septembre 27, 2016

 

Je suis top pour vous donner des conseils super importants pour vous inviter à vous la jouer acteur porno et prévoyant, mais après avoir réalisé sextapes réjouissants, que faire des chattes/pénis/jambes/aisselles léchées sur pellicules?

Qui les regarde? Qui invite des gens à un party pot-luck de vidéos pornos? J’en discute dans ma chronique Canoë (regardez-moi placoter toute seule dans mon bain) et aussi ce jeudi à l’émission radio Marceau le soir.

Bisous!

Roméo et Juliette dans la ferraille

septembre 26, 2016

scrap6

Vendredi dernier il y avait des voitures à frapper avec des branches, un camion de pompiers abandonné, des pouliches, des tasses de porcelaine, une revue Super8filmaker de 1974, avec Spiderman en couverture.

scrap4

J’avais suivi une amie dans un décor de film, chez Auto Parts Colmor, une cour à ferrailles, tenue par un monsieur aux yeux vitreux, accueillant et mystérieux.  Nos fils se poussaient dans des voiturettes en plastique, cherchaient à reconstituer des bicyclettes et je lisais des cahiers trouvés dans une roulotte. Les traces de l’amour des autres.

scrap1

Une riche américaine à coups de je t’aime, c’était noté ça dans un carnet, et j’ai trouvé ça parfait.

Je suis dans le camion de pompiers abandonné. Je mets cette photo juste parce que je trouve mes yeux trop beaux.

Je suis dans le camion de pompiers abandonné. Je mets cette photo juste parce que je trouve mes yeux trop beaux.

scrap3

scrap7

Ce n’est pas trop tard pour tout brûler

septembre 26, 2016

feu-2

J’avais neuf ans quand mes parents ont acheté un chalet. C’était après la mort de ma grand-mère. Elle était morte un matin, la veille de ma première communion, et ma mère pleurait et criait dans le corridor, et je n’ai pas pensé que c’était pour ma grand-mère, je me souviens d’avoir pensé qu’elle était menstruée. Je pense que je ne lui ai jamais dit ça.

Sa mère était morte et je pensais qu’elle était menstruée.

Mes parents ont acheté un chalet et je l’ai lié à la mort de ma grand-mère, comme s’il fallait un projet à ma mère, des fleurs à planter, des livres à lire en bordure de la forêt, des jeux à inventer avec moi, des croix à cacher sur le terrain des voisins.

Une veille de Noël, je me suis déjà enfui du chalet, j’avais une robe noire, un manteau noir et il me semble que j’ai marché, calme, jusqu’où je voulais marcher et m’effondrer, et j’ai attendu, que ma mère vienne me retrouver, j’étais un animal, dans la neige, couchée dans la neige, recroquevillée dans la neige, dans mon manteau noir, et je ne voulais pas vraiment être abandonnée.

feu-1

J’ai voulu m’enfuir une autre fois, mais il était tard mais il était trop tard, et j’étais seule avec une autre personne, et cette personne est restée, elle est restée partout, et hier, hier j’ai commencé à brûler tout ce qu’il restait de souvenirs, je crois que j’ai commencé et que ça se terminera. Et il n’y aura plus rien à y trouver.

Les cheveux de feu de ma chérie, les cheveux d'automne, les cheveux qui me permettent d'être furie et amour.

Les cheveux de feu de ma chérie, les cheveux d’automne, les cheveux qui me permettent d’être furie et amour.

Rien ne se résout mais tout se célèbre avec les Armoires Normandes

septembre 22, 2016

armoires-normandes-3

Quand je vais au théâtre, j’ai toujours peur d’avoir envie de pipi pendant la pièce. J’avançais vers l’Usine C, et je pensais à ça, à mon envie de pipi et à un selfie à prendre avec mon amie Laura et à une photo de mes souliers à prendre une fois que je serais assise au théâtre et à mon rouge à lèvres corail que je n’avais pas eu le temps d’appliquer sur mes lèvres avant de prendre l’autobus.

elianefd_2015120210571824_Lesarmoiresnormandes

Puis j’ai tout oublié, quand un Jésus au sang semblable à de la sauce à poutine, selon lui, a commencé à saluer les spectateurs et je placotais, je pensais que Jésus était un apéro aux Armoires Normandes, mais ce n’était pas un apéro, c’était la pièce, comme m’a chuchoté une spectatrice devant moi. Honteuse, je suis restée silencieuse, avant de rire et de souffler des OMG pendant toute la pièce, au titre rappelant le cadeau offet aux jeunes mariés en France, des armoires normandes.

Mon beau-frère et ma belle-soeur en ont reçu comme cadeau de noces il y a vingt ans; c’est pour ça que je sais ça, fièrement.

Parfois je pense que rien ne me choque et parfois je me trouve choquée par tout. Quand un comédien a mimé faire caca sur une toilette, j’étais choquée, mais j’avais hâte de voir s’il allait bien s’essuyer. Et il s’est bien essuyé, avant d’embrasser une créature trouvée dans sa cuvette. J’étais choquée, mais c’est vraiment chouette être choquée. C’est comme se donner la permission de porter du rouge et du rose et une perruque en même temps. C’est choquant, mais ça délivre de tout, je me sentais opprimée par fuck all à ce moment-là, quand le mec a fait caca, je me sentais pas opprimée ou inquiétée par quoi que ce soit, même si je portais un corset trop serré.

armoires-normandes

photo par Philippe Lebruman

Quand le comédien a tenté de rentrer ses couilles dans son anus, j’étais impressionnée et contente que ce ne soit pas une activité quotidienne de mon mec. Puis, le comédien s’est tué, en énumérant plein de raisons, Trump et le Québec libre et l’espionnage à la CAQ, et je me suis sentie super mal quand il a dû répéter son suicide à de nombreuses reprises, pour finalement faire semblant de viser des spectateurs.

Les Chiens de Navarre, avec cette pièce divisée en saynettes, créent le malaise autant que les réjouissances et les souvenirs communs.

Les Armoires Normandes nous confrontent au sexe et à l’amour, à ce qui est cru et presque tendre, et à ce qui peut être beau le temps d’un couplet, puis affreux, quand les voix faussent et se faussent. C’est quoi l’amour et le désir et pourquoi nous nous aimons ou pourquoi nous voulons que se faire avaler des papiers de divorce comme Brad et Angelina, c’est général, mais c’est pas général avec les Chiens de Navarre. Ça devient du spectaculaire, avec des confettis, des lumières de stroboscopes, des amoureux qui montent sur des spectateurs pour se retrouver. Ça devient moqueur, touchant, ridiculisé et pourtant tout simple, quand un comédien dit qu’un couple, c’est “un plus un” et voilà, et surévalué quand une comédienne impose à son partenaire qu’aimer, c’est un acte de rebelle, qu’elle compare à reprendre le cabinet de dentiste de son père, un expert en molaires, c’est risqué, l’amour, quand ça reste dans le traditionnel avec un masque sur le reste.

Entre les invités à un mariage qui discutent du prix d’un billet d’avion (“800 francs et un seul sandwich!”) et un couple qui se défait, parce que l’amour, ça ne rend pas meilleur, l’amour ça ne réussit pas à se divertir de soi-même, à s’éloigner de la médiocrité et des discours de meubles à déplacer, l’amour c’est aimer, et aimer, c’est quoi, c’est pas résolu comme question, entre les invités et le couple qui se déteste et une chanson de William Sheller, rien ne se résout. Mais tout est à célébrer. Le grotesque de la pièce, qui en jette niveau liberté et plaisir, et l’amour, peu importe si ça rend heureux ou obscène.

Les Armoires Normandes, des Chiens de Navarre, à l’Usine C jusqu’au 23 septembre. 

La fessée et beaucoup de vices

septembre 19, 2016

tumblr_nx7ds3rayn1tlfshyo1_500

J’ai discuté jeudi dernier de mon désir de redevenir escorte avec Yannick Marceau et Laurence Gagnon de l’émission radio Marceau le soir. C’est chouette, la radio, même si ok, je sais que ce serait encore plus top si j’étais en studio avec eux. Bientôt – quand je trouverai une baby-sitter pour mes choux.

Écoutez-moi me donner une fessée.

Et lisez les deux textes qui ont inspiré mon passage à Marceau le soir.

Pourquoi je voudrais redevenir escorte (Vice Québec est lancé, yeah!) – une amie m’a dit que j’écrivais de façon trash et poétique et j’étais trop contente qu’elle soit sous le charme, malgré le sujet, qui l’enchante moins: “Me faire bronzer au parc pendant que j’apprends aux enfants à chanter l’alphabet et jouer à la cachette tout en lisant des potins sur mon cellulaire, c’est super gratifiant, mais j’aimerais aider notre famille autrement qu’en répétant dix fois par jour : « Les mots de toilettes, c’est juste aux toilettes qu’on peut les dire. »”

Aimer la fessée n’est pas une maladie mentale (ma chronique Canoë hebdomadaire, yeah!): “Une personne soumise ne le fait pas pour plaire à quelqu’un: elle le fait car c’est ce qu’elle croit essentiel pour se sentir accomplie. Parfois, cela va au-delà du jeu sexuel. Jessica Caruso explique que certains participants vont s’inscrire à un registre d’esclaves. Un numéro d’esclave leur est alors assigné, ainsi qu’un certificat d’inscription et un code-barres personnalisé.”

Bon début de semaine y’all! Bisous soufflés au miel!

Des corps flottants dans l’eau ailleurs que dans Célibataires et nus

septembre 14, 2016

ed-freeman-3

Ed Freeman offre de superbes chorégraphies marines, des images saisissantes et parfois presque surréalistes.

comment-fait-ed-freeman

ed-freeman-2

ed-freeman-44

ed-freeman

Ce qu’il ne faut jamais s’enfoncer entre les jambes

septembre 14, 2016

chatte

Je ne suis pas d’accord avec tout l’article (je suis prête à mettre du yogourt dans ma chatte anytime parce que ma pensée magique et les vertues réelles du yogourt me guérissent de toute infection possible), mais il y a des conseils que je ne peux qu’approuver. Tout en me demandant what the fuck qui a déjà pensé à se mettre des bonbons Pop rocks sous le clito?

pop-rocks

À ne pas mettre dans sa chatte: “Any sharp objects.The blood supply to the inside of the vagina is so rich that even the smallest cut can cause incredible amounts of bleeding and although it’s a forgiving area and typically will heal, that’s not a chance that you really want to take,” says Dweck.”

L’article du magazine Self propose aussi de s’en tenir aux vibrateurs et d’oublier les cellulaires ou les brosses à dents électriques à plaquer contre notre sexe. Des suggestions de boutiques en ligne sont soumises, pour être certain d’avoir un jouet pas made in China avec plein de trucs chimiques (la composition des jouets sexuels est moins réglementée que celle des jouets pour enfants).

“Be picky when choosing a toy, and opt for a high-end product from a trustworthy company, because some sex toys could leak chemicals called phthalates, which may be harmful to your health. If a brand new toy smells strongly of chemicals (that indescribable “new plastic” smell we all recognize) when you first open it, it’s a strong indicator that it could be made with phthalates, which you should take into account when deciding whether and how you want to use it. If you plan to put the toy inside your vagina, first be sure that there are no instructions on the packaging that say “for external use only”—and if you do spot any, take them seriously. Try quality sellers like Babeland, Good Vibrations, and The Pleasure Chest (they sell toys online as well as in brick-and-mortar stores in case you’d like to shop from the privacy of your couch) to find toys and sexual health information you can actually trust.)”

Un autre conseil de ma part: Ne pas tenter de se masturber avec un fer à repasser. Je tentais de trouver une photo pour ce billet de blogue et j’ai googlé masturbating with object. J’ai trouvé excitante l’image de la fille avec son arrosoir, mais un fer à repasser? Nope.

Goûter des couilles de chameau

septembre 5, 2016

COUILLES

C’était l’anniversaire de ma fille. Elle a cinq ans. Et j’ai offert à tous les parents qui venaient chez moi des couilles de chameau. Parce que je suis pas la meilleure maman du monde et certainement pas la personne la plus classy du monde.

Propre after fuck

septembre 5, 2016

sex in salle de bain

Quand il se lave la queue au lavabo, après m’avoir baisée, je jure qu’il est le plus beau mec du monde. Ses fesses rondes, ses jambes et ses mains sur sa queue, qu’il lave de ma cyprine, même si c’est étrange de dire qu’il est plus beau comme ça, quand il se lave de moi, c’est vrai, il est beau quand il efface mon plaisir sur sa peau.