Archive for the ‘Alexandre La Graine’ Category

Conversations de bateaux et foutre dans un mouchoir

mai 24, 2016
baise un

Les deux kayacs étaient là. Mais je ne les ai pas pris en photo pendant que nous baisions parce que j’avais autre chose en tête que de les prendre en photo.

Sur le balcon, il a baissé ma petite culotte. Il a proposé que j’aie plus vers la gauche, proche du boisé et du vieux cabanon au toit de tôle, pour ne pas faire directement face aux deux kayacs en face de nous.

Les conversations des voisins ne m’empêchaient pas de mouiller depuis quinze minutes. Il n’a pas hésité à me pénétrer. C’était bon de l’avoir comme ça en moi, dehors, dans la nuit qui tombait lentement très lentement, avec des nuages roses entre les arbres.

Je me retournais parfois pour le regarder, excité et beau, à me baiser ailleurs que dans nos draps d’étreintes de froid. Il me regardait, puis ses yeux retombaient sur mes fesses.

Quand j’ai senti son foutre chaud me remplir, j’ai fermé les yeux et je me suis contrainte à ne pas crier, pour ne pas déranger les voisins et leurs conversations de bateaux et de branches à couper.

–           Nous ferons brûler des guimauves cet été?

Il est resté en moi, a approuvé, puis nous sommes rentrés, moi pour boire de l’eau citronnée, et lui, pour s’essuyer la queue dans un mouchoir.

baise deux

Des couilles qui chatouillent

mars 22, 2016

sex couilles

Il me sentait inconfortable quand on baisait. Il m’a demandé si ça allait.

– Tes couilles me piquent.

Ça ne l’a pas fait débander. (Mais quand je me suis étouffée dans ma salive en tentant de lui dire oh oui c’est bon, il a un peu débandé.)

Fellation, prénom de chat et tromperie

mars 3, 2016

portrait

Je suis chez mes beaux-parents et ça c’est l’image qui orne le mur à côté duquel je tente de dormir sans m’imaginer être observée par un pervers.

Je suis chez mes beaux-parents et je pense aux moments marquants de ma relation avec mon mec. Fellation, prénom de chat et tromperie. À lire sur Canoë.

Extrait : « Ça m’a donné un coup parce que je l’aimais encore, et quand je l’ai entraîné aux toilettes pour le sucer, c’était pour lui dire pardon et lui dire que je le désirais encore, en moi et dans ma vie. »

Ma mouille n’est pas un médicament efficace

juin 20, 2015

SP_235384_yabl_barbie.jpg

Je le déteste souvent, je l’aime souvent, il crie parce que j’empile mal la vaisselle et je me venge en enfonçant mes ongles dans mon dos comme si c’était un autre qui le faisait.

Mais je m’inquiète autant que lui, quand il ne va pas bien, quand il me dit ce qu’il souhaiterait pour nos enfants, et pour lui, nos enfants et lui, nos enfants et lui et ses yeux.

Extrait : « Il m’a dit qu’il voulait donner à nos enfants le désir des découvertes, le désir des autres, l’amour de l’ailleurs. Il voulait leur donner ça, avant qu’il ne soit trop tard. Mon chéri ne meurt pas plus que quiconque, mais il perd la vue, sans savoir si les dommages sont irréversibles, si les cinq médicaments qu’il prend tous les jours, mes baisers, ma mouille et les fraises bio agiront comme une potion magique sur sa maladie inconnue. »

Ma relation avec mon beau-frère

avril 12, 2015

mariel clayton fellation barbie

J’écoutais la soundtrack du soap opera musical Empire et j’ai eu envie de sucer mon mec. Il venait d’avaler trois martinis, j’étais certaine de les goûter dans son foutre, effet placebo ou non.

Il était au téléphone, à donner une recette de gravlax à son frère.

Je me suis mise à genoux, j’ai commencé à me blottir la tête contre sa queue, à l’embrasser à travers son jean, à espérer qu’il retirerait sa ceinture – je trouve ça sexy, retirer des vêtements, descendre une fermeture éclair, détacher des boutons, relever les fesses pour que ma culotte soit doucement enlevée – mais je n’aime pas m’acharner sur des ceintures.

Il a plutôt dit : « Pardon frérôt, Mélo veut me sucer. Tu veux répéter ce que tu disais ? Tasse-toi un peu par là, chérie. Du sel, du gros sel, il te faut du gros sel. Oui, elle veut me sucer, dès que je te parle, ça l’excite.»

Interdiction d’envoyer des photos cochonnes

mars 5, 2015

Je me prends trop souvent en photo. Ça n’a rien à voir avec un manque de sexe. C’est plutôt que je suis obsédée par la forme de mon menton et la couleur de mes dents, et fascinée forever par mes mamelons, qu’ils soient sur les hautes ou non.

J’en envoie parfois à mon chéri, mais cette semaine, un de ses collègues a observé accidentellement la qualité de mon rasage et ça l’a un peu gêné.

Ce matin, j’ai reçu ce courriel de la part d’Alexandre Le Grand: Pas de photos cochonnes STP, y’a au moins 10 personnes qui voient mon écran😉

Je ne pensais jamais recevoir ça comme requête, de ne pas envoyer des photos de mon cul.

Me regarder écrire

janvier 6, 2015

popcorn

Je suis à la table, je n’ai pas de bureau, et je n’écris que rarement au lit, j’écris en mangeant du popcorn au caramel, et lui, il est dans le salon, à regarder un film basé sur une série qu’il écoutait, tout petit. Je sais qu’il me regarde écrire, aussi, et j’aime ça, imaginer son regard sur moi.

Tue-l’amour numéro un

décembre 15, 2014

side sex

Je suis couchée sur le côté, au lit, dans la pénombre.

Mon mec me pénètre, pour une deuxième fois ce soir, et je me sens mouiller et couler, entre mes cuisses.

Il le sent aussi, glisse ses doigts entre mes cuisses, me touche la chatte, avec un doigt, deux doigts.

Il me prend les fesses et il me dit: “C’est mon foutre, qui coule.”

Et j’ajoute: “C’est pas juste ton foutre.”

Je voulais dire “C’est-pas-juste-ton-foutre-c’est-ma-mouille-aussi.”, mais j’ai juste dit “C’est pas juste ton foutre.” et je crois que ça a un peu trop sonné comme “C’est pas juste ton foutre, c’est celui d’autres mecs aussi.”

Oups.

source photo: woman of no importance

V comme vaseline et vasectomie

décembre 8, 2014

vasectomie

Je sais que mes amies sont parfaites, quand elles pensent même à envoyer à mon mec des petits mots lors de la journée de la vasectomie (des survivants de la vasectomie en ce qui concerne mon mec) (WTF je ne savais même pas qu’une telle journée existait).

 

Un obstacle majeur pour une petite vite

novembre 27, 2014

on top

En t-shirt pêche translucide, je monte sur mon chéri, assis sur le canapé du salon, à lire son horoscope chinois.

Je lui dis: “J’ai envie d’être par sur toi, au lit.”

Je me penche pour l’embrasser. Je sais que je sens la crème sûre et la sauce tomate, mais je me trouve sexy anyway.

Il me regarde et il dit: “Je dois vraiment aller faire pipi.”

Source photo: Single Hunk


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 209 autres abonnés