Posts Tagged ‘La Presse’

J’aime mieux le mauvais sexe que le mauvais usage du mot vagin

février 19, 2018

Quand Chantal Guy de La Presse m’a contactée pour discuter bonnes et mauvaises scènes de sexe, j’étais très heureuse. Nous avons parlé ensemble de l’anus chocolaté et de l’ennui trouvé dans 50 Shades of Gray, des noms de fruits utilisés pour remplacer le mot vulve style j’ai pénétré son pamplemousse juteux.

Elle a aussi questionné l’auteur Jean-Simon Desrochers, dont j’aime beaucoup beaucoup l’oeuvre. C’est à lire ici.

Pour moi, une bonne scène de sexe n’est pas obligée d’être décrite d’un point de vue du corps ou des sensations du corps. On peut parler de la couleur des murs, du drap qui se défait ou qu’il faut laver bientôt, des miettes de croissants, des sentiments – ou absence de sentiments – qu’on a pour l’autre personne. On peut parler de trucs pas excitants aussi, sans que ce soit une scène de mauvais sexe, on peut parler de transpiration, de coiffure qui fout le camp, d’un condom difficile à mettre, d’une frustration quand le cunni est mauvais et qu’on en rêvait depuis trois heures. Les crampes et le sang ne me font pas décrocher – en tout cas moins que si j’ai l’impression qu’un auteur se branle en écrivant une scène lesbienne et se trompe entre le mot vagin et vulve.

Faire voler un cerf-volant ou tromper?

septembre 8, 2015

infidélités

Le journaliste Charles-Édouard Carrier m’a posé des questions au sujet du site Ashley Madison et ce qui est nécessaire d’entreprendre avant d’aller baiser la voisine. Genre avant de tromper l’amour de sa vie, il est possible d’aller apprendre à danser le hip hop ou de faire une thérapie conjugale, really. À lire dans La Presse +.

(Mes parents étaient contents de voir mon nom le samedi matin pendant leur petit déj. Mon nom et genre pas une photo de mes seins.)

infidélités 2

En extra, sa question sur l’impopularité du site auprès des femmes.

C-É Carrier : Selon toi, pourquoi un site comme celui de Ashley Madison est si populaire qu’il y a autant d’hommes et si peu de femmes?

Même si le site porte un prénom féminin et qu’il est gratuit pour la clientèle féminine, je ne crois pas qu’un tel site peut souhaiter s’imposer auprès des femmes. Les seules femmes que je connais qui y étaient inscrites étaient des escortes.

Trouver un homme parmi les millions inscrits au site? C’est décourageant et les femmes peuvent sans doute trouver un moyen plus facile de tromper leur conjoint. Aussi, il est nécessaire de s’interroger sur ce que recherchent les femmes lorsqu’elles sont infidèles (rappelons que selon les statistiques, elles le sont autant que les hommes). Est-ce qu’elles veulent une histoire d’une soir ou une relation suivie? Ashley Madison propose des aventures trop préméditées. Ça peut irriter celles qui souhaitent plus de de magie, de rapprochements. La majorité des hommes inscrits sur le site Ashley Madison ne visaient pas des relations extraconjugales à long terme.

Lundi oui oui oui: de la pieuvre et du poison

août 21, 2012

 

Je suis fatiguée, je n’aime pas écrire ça, parce que tout le monde peut le dire, tout le monde se sent fatigué ou stressé ou surchargé ou whatever. Je suis fatiguée juste parce que je viens de faire ma teinture et que ça me pique le fond du crâne et que ma chérie a été malade la semaine dernière – roséole – et qu’elle n’a pas tout à fait repris son rythme, je me blottie contre elle à cinq heures du matin, j’adore être au chaud, si près d’elle, son sourire quand elle se sépare de mon sein, pour s’avancer vers moi et se laisser tomber sur mon oreiller, enfin, bref, je passe de beaux moments, et je devrais me coucher plus tôt, mais j’aime trinquer avec mon chéri passé minuit, enfin, bref, c’est total ma faute si je suis fatiguée et je voudrais vraiment être une sorcière, comme je croyais l’être quand j’avais huit ou neuf ans, je m’inventerais une potion magique plus efficace encore qu’un Venti Skinny Vanilla Latte.

Voici ce que j’aime plus que les juliennes au bacon partagées avec ma voisine de neuf ans:

Idée de matcher un livre à son maillot de bain. Gros saucisson des Deux Gaulois et son effet sur Alexandre Le Grand – il l’a mis dans son bermuda pour voir de quoi il aurait l’air avec une queue grosse comme celle d’un acteur porno black. Chien fabuleusement poilu d’une copine. Photo de la dernière poutine partagée avec mes belles-filles avant la fin des vacances. 21 Jump Street visionné la soirée du départ des belles-filles, pour que mon chéri soit un peu moins triste. Pieuvre. Voisine qui me laisse sa Presse du samedi. Médecins et infirmières du Children’s Hospital. Chansons qui donnent envie de baiser. Mariage de ma meilleure amie. Courage d’avouer à ma meilleure amie que je voyais les motifs de sa petite culotte à travers une de ses robes. Suggestions de poisons pour sa tasse de café. Conversations entendues sur Masson : « Il pense que j’ai pris l’argent pour me payer un trip de coke. » et « Elle pue le swing. Je lui ai écrit qu’elle puait le swing. Elle pue le swing et elle pue des fesses. Elle ne m’a pas répondu. » Souliers qui matchent avec mon vernis à ongles rose et ma robe Atelier B grise.

Je vous love et je vous souhaite une superbe semaine! Et je me souhaite d’avoir la même motivation qu’une copine sur Facebook qui prend Britney Spears comme modèle – 1000 redressements assis par jour!