Posts Tagged ‘masturbation féminine’

Lundi oui oui oui: Minnie Mouse et pénis-vagin style

septembre 29, 2015
C'est pas mon mamelon que vous voyez - sinon, OMG - mais de l'ombre.

C’est pas mon mamelon que vous voyez – sinon, OMG – mais de l’ombre.

J’ai un bouton pour la première fois ever entre mon nez et ma bouche. De loin, je réussis à me faire croire que ça ressemble au grain de beauté de Cindy Crawford.

Ce que j’aime plus que les débats politiques (mais les Canadiens, votez y’all) :

La Vierge Marie qui joue au tennis. Me déguiser en Minnie Mouse – mes enfants m’ont priée de le faire. Exposition de trains. Chansons sur la masturbation. Croiser mes voisins et des amis que je ne savais pas croyants à la messe. Pudding chocolat/avocat/beurre d’arachides. How to get away with murder (mais wassup avec l’orgie de sexe hétéro, comme si après quelques épisodes rafraîchissants de mecs qui sucent des mecs, il y avait eu des critiques négatives et là boum, trente personnes baisent pénis-vagin pénis-vagin style). Jeans déchirés direct à l’entrejambe. Apprivoiser l’alimentation vegan grâce à des végétaliens québécois.

Bonne semaine y’all ! Bisous au café latte à moitié avalé sous la douche !

Poil de chatte

septembre 23, 2015

masturbation 2

masturbation 1

Ce matin je me suis couché, pour une sieste de trente minutes, mais je n’étais pas si fatiguée, je voulais juste faire princesse et chatte, le ventre contre le matelas, les yeux fermés, je ne voulais pas dormir, je voulais rester au lit et rêver un peu.

J’ai pris mon vibro, j’ai gardé les yeux fermés, je me suis touché. J’ai imaginé que j’étais chez la gynéco, et j’étais apeurée, j’avais peur qu’elle me rentre un immense objet métallique dans la chatte, qu’elle m’ouvre trop, et qu’elle trouve un boule de poils de chat dans mon sexe.

(I know, vraiment bizarre, ça m’excitait pas les poils de chat, mais parfois je me touche et je n’ai pas de contrôle sur mes pensées. Je ne suis pas toute seule comme ça, ok.)

Pour que je sois plus détendue, ma gynéco, habillée jupe taille haute, petite ceinture scintillante et chemisier noir, m’a demandé si j’acceptais l’aide d’une assistante. Je n’ai fait que remuer la tête. La gynéco a répété la question, à l’intention d’un mec qui m’accompagnait chez la gynéco. Le mec, assis, dans un coin de la salle d’examen, a dit que bien-sûr, toute aide serait la bienvenue, il n’avait pas à choisir pour moi.

Une femme à la peau de pêche est entrée, en simple culotte noire, et elle a commencé à me lécher, pendant que la gynéco fouillait mon sexe avec ses doigts. Le mec s’est approché, il s’est mis tout contre l’assistante et a entrepris de faire un mouvement de va-et-vient, contre des fesses recouvertes de coton blanc.

La gynéco m’a finalement regardé fièrement, alors que je jouissais, m’assurant que non, je n’avais pas de boule de poils de chat cachée au fond de mon vagin.

masturbation 3

Lundi oui oui oui: coquillage et fesses poilues

novembre 17, 2014

bunnie

bunnie 2

Je bois du café avec du lait à la noix de coco dedans, en admirant les peintures couleur caca de mes enfants (toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, une fois mélangées, ça fait couleur caca, c’est beau multiplié sur dix feuilles).

Ce que j’aime plus que stresser parce que mon plancher est pas propre:

Rêver que ma chatte est en forme de coquillage et que ça fascine une de mes amies. Passer une soirée au cégep  Rosemont à parler de masturbation féminine, de magazines et du contrôle que veut exercer tout le monde sur le corps de toutes les femmes du monde entier. Je suis malade en langage des signes. Mon mec qui montre ses fesses à nos amis et aux voisins de nos amis. Petits pyjamas de Noël pour mes choux offerts par mes parents. Copine extra qui m’appelle, je lui réponds bête, mais elle m’aime pareil, la luciole. Bunnies de Playboy maintenant. Avoir des neveux qui n’aiment pas le sucre et qui me donnent leurs bonbons d’Halloween.

Et un extrait d’un finaliste au Bad sex awards (un concours qui remet un prix à l’auteur d’une scène olé-olé vraiment ratée):

“Her hair was piled high, but when she shook her head it came cascading down in a glowing wave over her shoulders, and fell as far as her knees. This rippling curtain did not cover her breasts which thrust their way through it like living creatures.” Wilbur Smith, Desert God

Pseudo traduction: “Son rideau de cheveux ne couvrait pas ses seins, qui ressortaient comme deux créatures vivantes.”

Des seins comme créatures vivantes? Never.

Bonne semaine y’all! Bisous au café brûlant!