Posts Tagged ‘David Sedaris’

Lundi oui oui oui: Bailey’s et conseils sexuels d’une femme de 98 ans

octobre 8, 2013

appartement

Il est 19h45. Pour l’instant, mes deux choux dorment, alors je célèbre au Bailey’s en écrivant. J’ai hâte de vous écrire plus souvent, ça fait deux ans que je vous écris ça, mais je suis en retard pour tout (genre je n’ai pas encore écouté les nouvelles chansons de Stromae, j’écoute encore tous les matins Alors on danse, la chanson préférée de Mini Fée, et l’occasion parfaite pour que je bouge mes fesses en mangeant des Cheerios).

Ce que j’aime plus que de décoller des autocollants de cupcakes sur le plancher :

Souper chez ma grand-maman. Pâte d’amandes en forme de fantômes. Bailey’s. Agents immobiliers avec zéro sens du marketing. Frangelico. Bourgogne aligoté. Descriptions de David Sedaris à propos de leçons de japonais et d’allemand. Regarder des vidéos de chats dans des glissoires avec Mini Fée. Histoire d’un couple collectionneur d’œuvres d’art. Mini Dragon s’endormant avec une poupée rousse. Marcher dans les feuilles – j’avais oublié le bruit et le plaisir de marcher comme ça, le plus près de la forêt possible, au chalet, mais je réapprends, grâce aux enfants. Mensonges brillamment réfutés sur l’industrie du sexe. Courriels de mes frères. Regarder Alexandre Le Grand et Mini Dragon faire la sieste sur le canapé. Shopping de costumes d’Halloween. Conseils sexuels d’une femme de 98 ans mariée trois fois. Photos cochonnes envoyées à mon mec, pour le faire bander au bureau.

Site web qui me donne des frissons d’émotions : http://jesuisindestructible.tumblr.com/

Ma confession : J’ai déjà eu des relations sexuelles de merde, mais ça ne me tente pas d’en parler. Ce que j’ai envie de dire c’est que je trouve ça vraiment très fort que plein de personnes parlent du viol comme ça, sans dire il faut parler à la police, parce que putain, souvent, la police fait chier et te demande si tu portais une jupe, c’est très beau, je trouve ça vraiment très fort cette solidarité à dénoncer tout en se montrant, un peu ou beaucoup, cette solidarité qui fait un gros fuck you à ceux qui se croient tout permis. Souvent, ceux qui se croient tout permis ne croient même pas au viol, à la possibilité du viol. Ils croient que c’est comme ça, que leur frustration et leur désir sont suffisants pour oublier un non. Il y a quelques années, un mec qui voulait se la jouer beau gosse viril nouvellement arrivé à Montréal, m’a raconté qu’il avait baisé une barista chez elle, mais que cette baise démontrait à quel point les Québécoises sont braquées contre les mecs et légèrement dingues, elle disait non, puis acceptait qu’il continue, puis non encore, et le mec s’est fatigué, il s’est dit tant pis, il a préféré taire l’hésitation de la fille, elle ne savaitt pas ce qu’elle voulait ou ce qu’elle manquait, la salope, et au lieu d’aller se crosser dans la salle de bain, il l’a baisée.  Je regrette encore de ne pas lui avoir craché au visage, je ne savais pas comment réagir, je ne voulais pas comprendre son histoire et je me trouve lâche. Je refuse tout contact avec lui maintenant et je me jure de faire pire que cracher au visage du prochain mec qui aurait l’idée de me raconter un truc comme ça.

Bonne semaine y’all! Bisous au fromage de chèvre!

photo via un site merveilleux