Posts Tagged ‘Zooey Deschanel’

Lundi oui oui oui

avril 23, 2012

Mini Fée fait la sieste. Elle s’endort quand je me sèche les cheveux. Man, j’espère qu’elle ne sera pas comme les chicks d’une émission de Canal Vie, l’émission sur les dépendances, certaines chicks s’y endorment avec un séchoir au lit, c’est super dangereux. Alexandre Le Grand m’a déjà dit qu’un de ses copains faisait pareil. Il m’a dit aussi qu’il racontait dans les bars qu’il était un producteur de films pornos. So.

Voici ce que j’aime cette semaine :

Acheter des fleurs. Acheter une robe avec des framboises sans l’essayer. Porter des bananes aux oreilles. Pouliche Lady Gaga. Attache sac-de-chips en forme de moustache. Danoise au chocolat en après-midi. Sephora bientôt au centre-ville de Montréal. Lire une étude indiquant qu’il est inutile de se sentir coupable de boire du café en allaitant. Prochain livre de photos de Natacha Merritt. Rigoler en regardant Mini Fée manger de la bouffe dans un filet pour la première fois. Envoyer des photos de mon décolleté à mon chéri pendant la journée. Avoir du vernis vert avocat sur les ongles. Cerise au marasquin sur un cupcake. Parapluie rose à pois orange. Crème glacée Oréo dans un bol trouvé dans une boutique du Chinatown. Mettre mes petites culottes à motif de melon d’eau. Lire une entrevue de Zooey Deschanel dans Marie Claire. Robe de mariage Betsey Johnson de Misha. Carpaccio avec mes parents. Poutine au poulet avec Anita et sa fille. Doigts aussi efficaces qu’un vibrateur. Concours des plus belles jambes. Penser à des sujets de chroniques pour la section Hommes de Canoe. Nappe à carreaux bleu pastel. M’hydrater les jambes et les bras à l’Huile Prodigieuse Or de Nuxe. Rosé et jus de pamplemousses. Encore. Espérer que le premier mot de Mini Fée sera « Encore. »

Je vous souhaite des sparkles dans vos lunettes surdimensionnées et des petits chats qui ronronnent dans vos sacoches pendant toute la semaine!

 Bisous!

Danser jusqu’au réveil de Mini Fée

février 29, 2012

Je mange des meringues en partageant un verre de cidre avec Amandine. Enfoncée dans un canapé, en skinny jeans, les orteils protégés du froid par une jetée en mohair, je confie à ma copine que parfois, je voudrais juste supplier Alexandre Le Grand de rester avec Mini Fée une heure, le temps d’aller danser un peu et d’avaler un drink virgin, même un lundi, quand les bars seraient quasi vides, je serais trop heureuse.

– Pourquoi tu ne le fais pas?

– Parce que je sais que je deviendrais hyper cliché, à la Up all Night, pas capable de danser sans penser à Mini Fée et à ses pleurs si elle n’a pas mes seins à moins d’un mètre d’elle. Et je voudrais aussi me louer une chambre d’hôtel, repousser la couverture par terre, sauter sur le lit, et qu’Alexandre Le Grand me défonce contre un mur, me rentre ses doigts dans la chatte en prenant un bain avec moi, et qu’on s’endort l’un contre l’autre, au lit. Je sais tellement pas quand nous pourrons enfin faire ça!

Amandine me demande si j’aime sa nouvelle coupe de cheveux.

– J’ai des biscuits sans gluten, tu en veux?

J’entends la porte d’entrée s’ouvrir doucement. Alexandre Le Grand, les joues rouges, les yeux brillants me questionne : « Est-ce que notre petit monstre dort? » Je hoche la tête. Il m’embrasse, dit à Amandine que ses cheveux sont extra et me raconte que son copain Nathan s’est battu.

– Il était avec un ami marocain, dans un bar sur Mont-Royal et il a commencé à insulter un gars tout freluquet, devant la blonde du gars. Nathan avait vraiment trop bu, et le gars a fini par dire qu’il les maudissait, les ostie de Français. Nathan lui a envoyé un coup de poing, mais son ami marocain était juste trop content de s’être fait interpellé comme Français, alors il a rien fait. Après ils sont arrivés au Philémon et ils ont parlé de David Lynch et d’astronomie pendant une heure, c’était chiant, je suis parti.

Alexandre Le Grand regarde les biscuits sans gluten que j’ai sortis pour Amandine : « Ça l’air vraiment dégueu. Je me commande une poutine. » Amandine me prend la main et elle annonce : « Nous, on va sortir une heure, tout près, tu appelles ta douce si votre princesse se réveille, d’accord? » Je la regarde, je proteste que je ne porte pas de robe et que j’ai une robe à la Zooey Deschanel que je veux trop mettre.

Amandine a besoin de baume à lèvres, je lui en tends à l’Orange Crush, et j’enfile mon manteau d’hiver, par-dessus mes skinny jeans et mes bottes aux lacets plein de calcium. Alexandre Le Grand me mord dans le cou : « Amusez-vous bien! J’ai hâte que tu reviennes pour te prendre, j’ai pensé à toi toute la journée. Tu es rasée? »