Posts Tagged ‘Violet Blue’

Des orgasmes racontés avec tendresse, humour ou beaucoup de mouille

septembre 27, 2015

Pussy licking par Keith P. Rein

Je ne sais plus grâce à quelle sexperte je suis tombée sur le site How to make me come (Violet Blue, probablement), mais il est fantastique. Et je le bénie de ma mouille.

Des femmes y exposent franchement ce qui les font venir. C’est sexy, drôle, et parfois vraiment touchant, comme le billet dans lequel une femme fait la liste de toutes les fois où elle n’a pas joui, avant de raconter la première fois qu’elle a eu assez confiance pour se laisser aller.

Il y même un billet avec des conseils très éclairants…qui donnent à la fois l’envie de lécher/se faire lécher/rire.

Extraits de How To Eat A Girl Out :

« TIP: DO NOT MAKE EYE CONTACT WITH HER WHILE YOU’RE DOWN THERE. YOU WILL TURN INTO STONE. Just kidding, eye contact is fine. It’s an intense move, but depending on who you’re down on, it could be very creepy or very hot. You feel it out. »

« Step 7: The beauty of multiple orgasms is that you can have BILLIONS OF THEM. Well, no, not billions, but a lot. Like, a lot. Let me walk you through how a female orgasm feels. It’s like taking the first slice of pizza from the cheesiest pie and watching the gooey cheese stretch like a waterfall. »

« Step 9: At some point, you two can agree when to move on to boning or Netflix or however you people choose to continue your time, but that’s none of my business. »

« Step 10: High five. Eating a girl out is not complete without a high five. »

Il fait chaud même à moins trente degrés

février 19, 2015

Hiver sexy

hiver sexy 2

Merci à Violet Blue de me faire apprécier la neige en proposant des découvertes dénudées comme ça.

 

Les femmes aiment le travail du sexe

novembre 18, 2014

belle knox

belle 1

Via ma sexperte préférée, Violet Blue, je vous recommande deux articles sur la prostitution.

1.En Australie, les femmes deviennent de plus en plus des clientes. Une fois que le stigmate de cochonne-qui-paie-pour-du-sexe est diminué et que le risque de se retrouver en prison devient nul, les femmes se tournent donc vers les escortes. De quoi dire ciao à quelques stéréotypes sur la clientèle des travailleurs et travailleuses du sexe!

“So what do male escorts tell us about an underlying shift in female sexuality? Western women today have more freedom, money and power than at any point in history. Yet for many, like Louise, the decision to buy sex goes beyond financial independence: it marks a brave new world of go-getting female sexuality, in which women can be as assertive as men in pursuing what they want.

With the decline of the traditional family unit, some women – particularly career women who are cash-rich and time-poor – find it easier and more efficient to organise paid-for sex than to seek it at home, in a bar, or online. Casual relationships or affairs can be complicated; hiring an escort offers control, an opportunity for sexual experimentation and exploration of fantasies without fear of judgment from a partner.”

2.Belle Knox, la pornstar qui étudie le féminisme à Duke University, écrit sur l’hypocrisie des lois régissant le travail du sexe. Genre n’importe qui de plus de dix-huit ans peut la regarder baiser une autre personne, dans un film, mais personne ne pourrait la payer pour la baiser sur un lit à baldaquin.

“Although porn is legal, I am nonetheless proud to classify myself a sex worker and call on my colleagues to stand up for our right to make a living, access the same protections as everyone else and not feel ashamed for doing honest work. We are nobody’s rescue project, and we deserve rights, not handcuffs.”

Blanche-Neige doit choisir entre du sexe anal ou du sexe oral

décembre 12, 2012

photopogo

analoral

La sexperte Violet Blue propose toujours des liens intéressants. C’est grâce à elle que j’ai découvert une fille extra, qui expose sur son site des photos de chats qui mangent du ravioli, une image de Blanche-Neige qui doit choisir entre une relation anale ou orale, et aussi des photos d’elle, magnifique, souvent seins nus, mangeant un pogo ou exhibant son nouveau manteau d’hiver.

Admirez y’all!