Posts Tagged ‘Anne-Marie Losique’

Fantasmes: les réaliser ou non?

février 19, 2015

Mélodie Nelson

Demain jeudi le 19 février, à Open Télé, je suis invitée comme blogueuse pour animer un débat sur les médias sociaux, en même temps que se déroule une discussion live, sur le plateau de Sophie Durocher, au sujet des fantasmes.

“Faut-il réaliser tous ses fantasmes?” L’animatrice Sophie Durocher en discutera entre autres avec Anne-Marie Losique et Me Anne-France Goldwater. Écoutez l’émission et participez-y en placotant avec moi sur le sujet. Yeah!

 

Cokée attitude, actrice de série B et jointures douloureuses

octobre 15, 2010

Je suis capable de me préparer en vingt minutes pour une sortie, je vous jure, mais j’adore prendre mon temps. Genre que je m’épile les sourcils et que je me vernis les ongles devant un épisode de Hellcats – je love les chorégraphies de cheerleaders. Après je vais sous la douche, je me rase partout partout. Je me mets un peu de crème Avène anti-rougeur sur le visage, et de l’huile Nuxe sur les jambes, les bras, et la poitrine, pour rendre ma peau sublimement brillante. Je prends un verre de rosé en me séchant les cheveux, et je sors trois robes sur mon lit. Je choisis celle qui me donne un air élégant sans avoir l’air d’avoir grossi de dix livres depuis deux jours. J’essaie quelques paires de souliers, et je prends une de mes préférées, des grises avec une petite boucle brune.

Deux heures pour me préparer à une pendaison de crémaillère, et euh je retiens quasi rien de cette formidable sortie, parce que j’ai crissement trop bu jusqu’à une heure du matin.

Mes souvenirs hyper précis :

1. J’ai commencé à parler comme Anne-Marie Losique après que j’aie perdu deux parties de babyfoot contre mon mec. Je ne comprends pas encore pourquoi je prends la voix d’Anne-Marie Losique lorsque je suis fatiguée et saoule et frustrée.

2. Une fille s’est fait lécher dans la piscine par un mec aux cheveux noirs et frisés. Les cheveux du mec étaient pas beaux dans l’eau. Ça ressemblait à une grosse chatte poilue qui se promenait dans l’eau.

3. Je suis tombée, en glissant d’un tabouret, après avoir mangé une pointe de pizza dans le loft de la blondinette cunnilinguée. J’étais très gênée, mais un mec anglo très sexy m’a assuré que ça lui arrivait toujours, quand il prenait trop de coke. J’ai dit que je ne prenais pas de coke, que le banc était juste très glissant, et il a dit : « Je sais. »

4. J’ai refusé de jouer au billard parce que je ne voulais pas être encore une fois mauvaise perdante.

5. J’ai parlé anglais pendant cinq minutes à un Français déménagé au Québec parce qu’il était amoureux d’une actrice de série B américaine.

6. J’ai cogné à la mauvaise porte d’appartement très fort et très longtemps, jusqu’à en avoir les jointures toutes rouges. J’étais ensuite très frustrée d’avoir eu la mauvaise adresse.

7. J’ai dit à tout le monde que je voulais écrire des livres pour enfants et que ma chatte était super douce parce que j’utilisais une nouvelle crème à raser.

8. J’ai pris des photos de mes souliers, avec l’étiquette de prix encore collée sur l’un d’eux.

9. Je me suis demandée quelle chick faisait le plus bander mon mec – celle aux bottes achetées à Rome ou celle qui se promène en Vespa ou celle qui a un teint de porcelaine et un t-shirt extra moulant rose.

Je ne bave pas, mais presque, quand je suis trop excitée

octobre 9, 2009

 

 IMGP5043

La prochaine fois, je m’habillerai en petite collégienne

Je suis pas du tout certaine que les leggings en simili latex, que la chanteuse Rihanna porte depuis deux mois, me font bien. J’hésite, je me dis que je devrais peut-être me mettre une robe trashy style patineuse-artistique-réincarnée-en-pole-dancer, mais Alexandre Le Grand est pressé de boire une bière au Quartier, alors je reste en fashion victim au cul bien moulé.

Alexandre Le Grand réussit à se stationner devant le Beaver Club et un club de danseuses. Nous marchons jusqu’au Quartier, à la rencontre de Jean-Pascal qui fume une tope dehors. À l’intérieur, l’éclairage est super tamisé, la musique est forte et il y a des entrevues de joueurs de baseball diffusées sur des grands écrans de télévision.  Je me couche sur un de leurs fauteuils rouges, mais Alexandre Le Grand me traîne au bar, il m’indique que Sadek est déjà là. Je me précipite sur Sadek, je peux pas m’empêcher de faire le plus gros sourire du monde entier, c’est rare que je sors avec Sadek, depuis qu’il fréquente moins ma copine Betty, et depuis qu’il traîne dans les bars que passé minuit le soir genre.

Masseuses, escortes et crossage avec la main gauche

Je me commande un gin tonic extra gin et je demande à Sadek comment il va, il répond qu’il est en manque, il est épuisé de se crosser, il voudrait se faire la serveuse d’un petit restaurant turque, près de son boulot. Il dit mais je viens de découvrir un salon de masseuses, c’est des copains qui me l’ont suggéré, les filles sont belles, jeunes et douces, il y a un spa, ça me coûte deux cent dollars et après j’en ressors détendu, vidé et huilé à l’eau de rose, faut que tu viennes avec moi, Alexandre, à deux ça peut être bien. Mon mec dit nan, je reste avec ma petite salope à moi, j’ai déjà essayé avec toi, tu te souviens à ta fête, je t’avais payé deux escortes, une asiatique et une blonde, et tu les avais refusé, parce que c’était aussi le jour de ton anniversaire de mariage, espèce de lâche, il a fallu que je me fasse les deux, à l’Hotel InterContinental.

Sadek rigole, il dit mais tu ne racontes pas à ta douce la fois ou on était chez toi, quand tu habitais sur Saint-Paul, on s’était appelé deux escortes, elles étaient magnifiques, les seins gros comme ça, et tu n’as même pas réussi à en baiser une, tu étais trop bourré. Je fais les gros yeux à mon mec, je dis Oh My God tu devais être gravement saoul, parce que je me souviens pas de la fois ou tu n’as pas bandé après que je t’aie sucé ou rentré un doigt dans le cul.

Je suis toute excitée par des bas-jarretelles à grosse boucle rouge

Je dis j’ai pas bouffé de la journée, j’ai faim, on peut aller se trouver un resto sur McGill? Les mecs sont d’accord, et dès que nous sortons du Quartier, nous voyons le dos d’une fille gorgeous, je ne peux pas me retenir, je la prends en photo de dos, pour imiter son style vestimentaire à ma prochaine sortie. Elle a des bottillons aves des étoiles, des bas-jarretelles noirs, avec une grosse boucle rouge, une minijupe en jeans et un hoody. Alexandre Le Grand me dit qu’il faut absolument que je me trouve des bas-jarretelles identiques, et Sadek parle trop fort, il dit que c’est le coup de foudre et tout et tout. Je dis c’est pas poli de parler dans le dos des autres, va lui dire à la fille que tu l’as trouve jolie, et demande-lui ou elle magasine! Sadek va la voir, il placote avec elle, et puis elle se tourne vers moi, elle dit d’une voix douce c’est à Miami que j’ai acheté mes bas.

Moi après Dieu, et le créateur des Chupa Chups, la personne que j’idolâtre le plus, c’est Anne-Marie Losique

Arrivés devant le restaurant Boris, nous lui souhaitons une bonne soirée et moi, dans les marches, je mets les deux mains sur mes joues, style Macauley Culkin dans Maman j’ai raté l’avion, et je gueule Oh My God, c’était Anne-Marie Losique, c’était Anne-Marie Losique! Ni Sadek ni Alexandre Le Grand ne l’avaient reconnue. Mon mec me persuade d’arrêter de gueuler comme une groupie dans les vapes et de me présenter à mon idole. Elle est encore sur McGill, harcelée par un policier, les mecs décident de jouer ses bodyguards, et moi je dis moi aussi je veux jouer la bodyguard, nous t’escortons jusqu’ou tu vas, d’accord, et nous nous présentons, je lui dis que j’adore tout ce qu’elle fait, au moins mille fois, et c’est pas les six gin tonic qui me font répéter tout ça, c’est juste la joie de la rencontrer live, de la voir toute gentille, et belle, plus belle que sur n’importe quelle photo glacée.

Elle nous remercie, elle dit je rencontre souvent ce policier, et il est correct, il me harcèle pas, mais bon, je dois rencontrer une amie au Holder, et il me retenait un peu, vous venez avec moi? Nous la suivons, j’ai trop envie de lui tenir la main, et elle parle au gérant super sweet de Holder, mais il n’y a pas de place nulle part pour nous, je veux trop pleurer, mais elle m’embrasse sur les joues, alors j’oublie de faire la drama queen.

Nous entrons chez Vallier, juste à côté, Alexandre Le Grand fait semblant que nous avons une réservation, je veux continuer à gueuler que j’ai embrassé Anne-Marie Losique, mais j’avale un martini poire-citron à la place, j’en renverse sur les jeans d’Alexandre Le Grand, il me tire les cheveux pour que je fourre ma face dans son entre-jambe et que je lèche mon dégât. J’hésite entre un pâté chinois au canard et un méga burger, puis je m’excuse et je sors de table, je vais à la salle de bains, je croise un couple qui se frenche au ralenti, et je téléphone mon frère Marky Mark. Je lui demande ce qu’il fait, il dit qu’il est à la bibliothèque de l’Université Sherbrooke, il étudie, et après il a une game de hockey, à vingt-trois heures. Je dis c’est malade, tu vas être crevé, et je lui dis que j’ai rencontré Anne-Marie Losique, il comprend que pour moi, c’est comme rencontrer le Père-Noël quand tu as quatre ans, et il me dit je suis content pour toi soeurette, tu vas faire de beaux rêves ce soir, et je dis ouais, je pense que je vais écrire mes initiales et les siennes avec mon rouge à lèvres, sur la porte des toilettes.

Le site glam et sexy d’Anne-Marie Losique : http://www.amlosique.com/