Archive for mai 2010

Une craque de cul diamantée

mai 23, 2010

Je suis une petite peureuse. Je me ferai jamais perçer la langue, même pour une bague de fiançailles (si, si, ça existe, grâce au bijoutier Johnny Brookheart), et je me ferai encore moins percer dans la craque de fesses. J’aurais trop peur que ma peau se déchire si mon mec m’écarte trop bien les fesses avant de me pénétrer le cul.

Caresser la tête du pit bull d’un sans-abri avec des dents très noires? Anytime.

Mais me faire percer autre chose que le nombril comme une jeune-chatte-en-chaleur-de-banlieue-que-j’étais-à-seize-ans? Jamais.

Source photo : http://www.trendhunter.com/

Je devrais être obligée de passer un alcootest avant de faire quoi que ce soit

mai 22, 2010

Ce qui arrive quand je bois trop de vin rouge, de mojitos et de vodka-jus d’orange et que je souhaite par-dessus tout me faire des pâtes à trois heures du matin : je fais bouillir l’eau et je m’endors et je me réveille et la casserole a fondu sur le four encore allumé. Gosh.

Je fais semblant d’être une femme fatale devant mon miroir

mai 22, 2010

Maquillée par Anabelle Deschamps, une pin-up aux tatouages les plus mignons du monde entier (un Bambi transformé en licorne! un cupcake! les roses d’Alice au Pays des Merveilles!), j’ai posé pour Jean Langevin, dans les studios de TVA, encore une fois dans une robe Kollontaï, style flamenco-boudoir, pour une entrevue qui se retrouvera bientôt dans le magazine Dernière Heure.

Anabelle m’a parlé des pornstars qu’elle maquille sur des plateaux de tournage, et Jean m’a trouvé un méga gros suçon rouge et rose. C’était super plaisant, même si j’avais honte de pas m’être bien rasée les jambes – l’éclairage dans ma salle de bain est total déficient. Après le shooting, j’ai piqué un Échos Vedettes, j’ai lu mon horoscope, et j’ai englouti un sandwich vietnamien en deux secondes.

Dans le 7 Jours, il y a aussi une recette de smoothie Régal à la courge

mai 22, 2010

Dans le 7 Jours de cette semaine, vous pouvez me voir habillée en gentille libraire.

Pour mes lecteurs français : Escorte est en librairie depuis le 19 mai, et je suis adorablement trashy et glam dans les magazines New Look et Closer.

Bon weekend y’all! Le soleil sur mes épaules me fait total du bien et je me sens chaude dans une longue robe corail. Cheers à ceux qui regardent le match des Canadiens de Montréal en buvant une bonne bière fraîche!

Du foutre à laper comme une petite chatte

mai 20, 2010

Après avoir posé à côté de Stéphane Gendron, bu un café au lait en me faisant maquiller (vive les produits MAC pour le camouflage de rougeurs chiantes), et être passée à l’émission matinale de V-Télé, Le Show du Matin, dans une robe de Kollontaï, prêtée par l’Agence Ka, je me retrouve chez moi, super fatiguée. Et, c’est la première fois de toute ma vie si j’oublie la frange que j’avais à huit ans, avec du spray-net dans les cheveux.

Je veux pas faire une sieste. Je me splashe une Red Bull sugar free sur moi. Je bois, je regarde de ma fenêtre un sans-abri qui nourrit son chien, et du pollen s’envoler dans les airs, et je me couche, sur des draps blancs tout propres, avec mon vibrateur. Je pense à des mecs qui se branlent au-dessus de moi, ils jouissent un après l’autre, leur sperme gicle sur mon ventre, mes seins, et il glisse dans mon cou. C’est chaud. Ça sent fort. Une fille toute nue se traîne à côté de moi, elle me rentre un doigt et commence à laper le sperme des mecs, en me suppliant de jouir à mon tour. J’aime sa langue. Les mecs la regardent me lécher, leur queue toujours toute dure. Mon corps se cambre, je commence à jouir, j’ouvre les yeux, un peu, le regard braqué au plafond, mais avec encore en tête les images de kilos de foutre déversé sur moi et  d’une fille au teint de porcelaine, avec des taches de rousseurs, les cheveux longs, presque aux fesses, et roux.

Agence Ka : http://www.agenceka.com/

Show du Matin : http://vtele.ca/emissions/leshowdumatin/chroniques/2010/05/une-vie-d-escorte-4965.php

Sur le risque d’être femme et pute

mai 19, 2010

Moi je lis Poor Little Bitch Girl de la moraliste scandaleuse hollywoodienne Jackie Collins, et vous, vous devriez lire cette entrevue que j’ai donné à Evelyne Côté, une journaliste qui a le plus beau manteau vert que je n’ai jamais vu et qui m’a posé des questions sensibles sur ma féminité enfantine et sur les tabous: http://nomag.ca/2010/05/escorte-au-lit-avec-melodie/

Je ne cautionne pas la boulimie, mais les bonnes pipeuses, oui

mai 16, 2010

Dans son livre I Hope They Serve Beer In Hell, Tucker Max se fait sucer par dix mille pétasses, des petites grosses, des filles qui demandent un souper au resto avant une sodomie et des filles au physique de Playmate. Une fois, il se retrouve avec une fille super maigre, qui argumente sur le fait que les boulimiques font les meilleures fellations du monde entier.

La pétasse obsédée des deux-doigts-une-bite-dans-la-gorge dit à Tucker Max, en détachant sa ceinture : « Trust me, you want me. Bulimic girls give better head. We don’t have a gag reflex. »

Souvenirs de Québec prise Mille

mai 15, 2010

À Québec, je suis allée voir au Archambault et à la librairie Pantoute si mon livre était bien mis en valeur (je sais, je suis chiante). En entrant dans la librairie Pantoute, j’ai raté une marche et je me suis retrouvée à quatre pattes. Honteuse et le visage rouge, je me suis quand même trouvée super spirituelle quand j’ai annoncé au libraire que c’était ma position sexuelle préférée.

Ensuite, je suis allée boire du vin rouge, et montrer mes fesses accidentellement dans ma robe à paillettes trop courte, à ma séance de dédicaces à la boutique PlanetX. J’ai aussi découvert un truc que je mets tous les mecs au défi de tester : des slips vibrants.

Vidéo de ma séance de dédicaces au PlanetX, gracieuseté de Geneviève Labadie : http://www.youtube.com/watch?v=csSLnL8KfVk 

Groupe Facebook de mon livre Escorte : http://bit.ly/dBkytX

Souvenirs de Québec prise Deux

mai 15, 2010

À Québec, j’ai mangé un Big Mac, des raviolis à l’agneau au cari, et des bonbons.

(J’ai perdu ma balance. Je ne me pèserai pas à la pharmacie ou chez le médecin pour savoir combien de fois je devrai jouir pour brûler les calories de tout ça.)

Peluche à gros pénis et maladie vénérienne très grave

mai 15, 2010

(photo prise à la boutique PlanetX http://www.boutiqueplanetx.com/ )

Je suis revenue de Québec hier, tard en aprem, j’en ai profité pour manger des bananes plantains dans un resto péruvien avec ma copine Misha, et lui parler de ma fascination pour la salle de bain du resto Pain Béni, à Québec : « Il y a des tableaux qui expliquent comment bien nettoyer la cuvette et la chasse d’eau afin de pas mourir d’une maladie vénérienne très grave. » Misha, elle, en regardant le match de hockey Philadelphie vs Boston sur le grand écran de télévision suspendu au plafond, m’a dit qu’elle aimait beaucoup visionner des opérations chirurgicales sur YouTube, les abcès crevés avec plein de pus, surtout. Elle a aussi tenté de me faire comprendre la différence entre un accent argentin et un accent chilien. C’est la fille la plus spéciale que je connaisse, je crois, particulièrement quand elle mouille en regardant le ciel zébré d’éclairs.

Suggestions pour vous divertir lors d’un samedi pluvieux :

Adopter une perruche ou une peluche avec un gros pénis

Faire du jogging avec des bottes de pluie à motifs léopard

Regarder des Calinours XXX : http://bit.ly/9lPStK

Écouter des pets canins: http://bit.ly/cBw1uY

Lire une entrevue ou je suis super pas originale niveau synonyme du mot pénis :  http://bit.ly/9WS9a9

Ne pas faire d’overdose de viagra comme Tom Kaulitz de Tokio Hotel