Sur le risque d’être femme et pute

Moi je lis Poor Little Bitch Girl de la moraliste scandaleuse hollywoodienne Jackie Collins, et vous, vous devriez lire cette entrevue que j’ai donné à Evelyne Côté, une journaliste qui a le plus beau manteau vert que je n’ai jamais vu et qui m’a posé des questions sensibles sur ma féminité enfantine et sur les tabous: http://nomag.ca/2010/05/escorte-au-lit-avec-melodie/

6 Réponses to “Sur le risque d’être femme et pute”

  1. JT Says:

    Autre chose qu’on devrait lire, c’est la mention de la sortie de ton livre dans le journal Métro de ce matin. Bravo!

  2. Simon Says:

    quand est ce qu’on baise?

  3. Francois Says:

    Salut Mélodie,

    J’ai lu ton livre avec intérêt. Je ne suis pas accro des escortes mais il m,est arrivé d’utiliser leur services. Je m’intéressais à ton livre parce que ton attitude « anti-victimisation » correspondait pas mal aux filles que j’ai rencontrées et ça me frustre vivement quand j,entend le discours misérabiliste sur les pauvres filles victimes de leurs pimp….. Je ne dis pas que ça n,existe pas, mais disons que de l’abus il y en a partout.

    Mais, pour en venir au point, après la lecture de ton livre, je suis frustré!!!

    Tu nous fait part sans pudeur de tes bons et de tes mauvais coups, et je te dois beaucoup d’admiration devant ce courage. Cependant, tu termines en nous parlant de ton cheminement après avoir abandonné l’agence, ta difficulté à retrouver une vie que tu trouve tienne. Mais on ne sais pas comment ça se termine….. Et ton amoureux, ça a tenu cette relation? Et maintenant, ajuourd’hui, tu te porte comment?

    Au moins, publie-nous une suite dans ton blogue!!!!!

    Calin!

    François

  4. La Shirley Says:

    Il est freaking chou ton livre belle femme ! C’est tout ce que j’ai à dire ! La fin t’appartient ! xxx

  5. melodienelson Says:

    JT: Merci!

    Simon: Tu n’es pas dans mon agenda.

    François: Hahaha pardon de te frustrer. Ouf. Heureusement que oui j’écris encore. Mon blogue, c’est mes années après-escorte. Donc tu peux facilement deviner ce que je suis devenue. J’ai recommencé à travailler dans une bibliothèque, puis j’ai décidé d’arrêter, pour tenter ma chance dans l’écriture. Là je voudrais me trouver un travail à temps partiel dans une animalerie. J’en reparlerai…

    La Shirley: Bella!!! Un commentaire de ta part, j’en suis heureuse, heureuse.

    Bisous!

  6. Simon Says:

    il faudrais bien un jour que j’y sois 🙂 félicitations pour ton livre!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :