Posts Tagged ‘Formule Un’

Lundi oui oui oui: brosse à dents Pantone et navet cinématographique

juin 11, 2012

Oh man. Je suis souriante, je vous jure, mais vraiment cernée et préoccupée. Un cinquième dégât d’eau en deux ans est survenu chez moi ce weekend. Alexandre Le Grand et moi avons baisé dix fois en vingt-quatre heures pour relâcher un peu la tension, il a fait aussi plein de trous dans les murs et moi j’ai chanté des chansons de Jordy à Mini Fée pendant que les plombiers rentraient des caméras dans les tuyaux. La joie.

Sinon j’ai de beaux souvenirs de la semaine dernière pour rester heureuse :

Écouter un film mauvais – l’histoire de mecs qui tripent too much sur des oiseaux – avec Alexandre Le Grand en buvant beaucoup de rosé. Fille dans l’autobus qui me dit avoir rasé les cheveux de sa fillette de neuf mois en Indonésie, pour qu’ils poussent plus rapidement après. Brosses à dents Pantone. Shopping chez Betsey Johnson avec Mini Fée, toutes les robes trop petites pour moi, sauf une, thank God, avec mille papillons colorés. Préparer un lunch le weekend avec un moule à sandwichs en forme de moustache à la Dali. Rigoler de la journée sans maquillage. Thé au melon d’eau. Gentil mec sur la rue Brébeuf qui vient me protéger de l’orage avec un imperméable. Souper au Newton le weekend de la Formule Un – merci papa et maman pour le baby-sitting. Du flan au petit déjeuner pendant trois jours. Perform outrageous acts and say obnoxious things et autres conseils pour réussir. Écrire des messages à l’aide d’un cure-dents sur des bananes. Voisine de neuf ans qui me donne des fleurs à mettre dans mes cheveux. Découvrir une merveilleuse série de photos sur un revival nostalgique de vieux jouets.

Je sais aussi que je réussirai à oublier mon appartement encore une fois en processus de démolition-reconstruction en lunchant avec Mariposa demain, en félicitant ma copine Misha pour son permis de conduire (mes parents vont me demander de la prendre en exemple, I know) et en magasinant avec Éloïse et sa princesse de deux ans d’ici quelques jours, quand les plombiers n’auront plus besoin de m’entendre chanter des berceuses.

Bonne semaine y’all! Bisous soufflés!