Posts Tagged ‘Cavalli’

Bundle of joy et mille petits gâteaux

avril 3, 2011

Alexandre Le Grand me prévient qu’il est au Cavalli, avec Gloria, Kémès et Douglas. Je lui dis : « Pas question que je vous rejoigne. » Chaque fois que je me rends à ce bar sur la rue Peel, j’ai l’impression de me trouver dans un bordel overrated, avec des serveuses qui ne sourient qu’aux mecs, et des mecs qui se vantent du prix de la bouteille de vin qu’ils viennent de commander et qui sentent la cyprine de la fille qu’ils ont mangée à l’heure du lunch. Pas mon genre de place, sauf quand je veux jouer à la Bimbo, et là, en leggings noirs et bottillons roses, les cheveux attachés en queue de pouliche, je n’ai pas l’air d’être la star possible d’un film de cul, ni le sosie de Paris Hilton.

Mais je n’ai pas envie de rentrer chez moi toute seule et de me taper un épisode d’Outsourced. Je rappelle Alexandre Le Grand : « J’arrive dans vingt minutes, mais juste si tu me promets du champagne. » Kémès crie des trucs cochons au téléphone. Je raccroche, et je hèle un taxi, avec un bouquet de fleurs en bonbons dans les mains, un cadeau d’anniversaire de mes trop chouettes collègues de travail.

Kémès et Douglas m’embrassent. Gloria s’approche si près de mon visage que j’ai peur qu’elle ne me frenche. Elle me prend dans ses bras, caresse mon ventre : « Oh bella, if you need anything call me, call me for anything, Alexandre, gave her my number, oh I missed you, you remember this summer? At this hotel? It was so fun! I missed you! » Elle se tourne vers Alexandre, et me plaque une main entre les jambes : « You’ll see, it will change your life when you’ll push that bundle of joy out of your pussy. »

Douglas m’embrasse à nouveau, je ne sais pas si c’est Gloria ou lui qui n’arrête pas de roter. Je m’asseois. Alexandre Le Grand me tend une flûte de champagne. Je prends une gorgée. Meilleur que les virgin Cosmo, meilleur que les Becks sans alcool, meilleur que les cent cannettes de thé glacé sans calorie que je prends tous les jours. Je trinque avec Alexandre Le Grand, qui en profite pour prendre mon visage et le fourrer entre ses jambes. Je me relève : « Cochon! » Douglas prend une photo. Je rigole. Je laisse couler du champagne entre mes seins, et je demande à Alexandre Le Grand de le laper comme un matou.

Gloria fait signe à une fille très jolie, au visage récemment botoxé : « Bella! You’re so beautiful tonight! The most beautiful girl here! Do you want to be my best friend? » La fille tend une main à Gloria, elles dansent ensemble, entre deux tables. Gloria touche les seins de l’autre fille: « Your boobs are so soft! Do you want to see mine? I just came back from Panama and they’re all caramel! » Pendant que Kémès bande en se demandant dans quel hotel il devrait se louer une chambre plus tard, Douglas fait signe à une serveuse de m’amener des mini gâteaux.