Photographier les geais bleus, je laisse ça à d’autres

La première fois que je me suis faite photographier toute nue, j’avais encore jamais vraiment feuilleter un Playboy ou un Hustler, je savais pas si j’étais supposée sourire, ou avoir un air boudeur, si mes yeux devaient être chastement à moitié fermés ou curieux grands ouverts. J’avais pas mangé pendant une journée, pour avoir le ventre extra plat et dans les photos, c’est la seule chose qu’on remarque, mon ventre quasi concave, et aussi, en arrière-plan, une grange. Photo porno qui donne finalement dans le pastoral. Pas bandant.

Alexandre Le Grand me prend en photos à tous les mois, ou il nous filme, souvent souvent. Quand j’attends son retour du travail, je m’habille en infirmière et je prends une photo et je lui envoie par courriel et je lui fais remarquer l’application parfaite de mon ombre à paupières, et comment le flash rend mes seins presque tridimensionnels. Vendredi dernier, après qu’il m’ait prise en photo avec mes bottes en latex noires et un sac de Cheetos entre les jambes, j’ai jeté ma robe sur le fauteuil et il a projeté, sur grand écran, un de nos films d’amoureux obsédés. Alexandre Le Grand a la queue serrée dans ses pantalons après deux secondes de moi étendue sur le lit, déguisée en bunny girl. Moi ça me prend plus que deux secondes pour mouiller, je commence toujours par trouver mes seins bizarres, quand je suis sur le dos, je les trouve trop écartés, mais à l’écran je les prends et je les serre l’un contre l’autre et je vois le corps d’Alexandre qui s’approche et je l’entends me donner des ordres, et je trouve ça excitant. Mon Alexandre Le Grand pousse une chaise vers moi pour que je m’appuie dessus, et il me prend, pendant que nous nous regardons à l’écran, et c’est beau, et étrange de jouir, en différé, quelques secondes après m’avoir vu la bouche ouverte, râler, à la télévision.

Si vous n’avez jamais pris de photos coquines de vous, ou fait un petit film sympa,  à regarder à 80 ans pour vous souvenir de votre corps d’enfer a long long time ago, c’est correct, ce n’est pas obligatoire dans une vie de faire la collection de clichés salaces. (Pour moi, c’est inévitablement obligatoire, parce que je n’ai pas de balance et me voir toute nue me permet de juger si je suis pretty ou non, et aussi parce que je trouve ça trop cool de montrer mes photos à tout le monde, une fois que je suis bien soule et que je souhaite me pimper.) Si vous voulez toutefois commencer à filmer vos ébats, faut fixer des règles de base.

COMMENT SE LA JOUER AMATEUR SEXY

1. Il ne faut pas se planifier un avenir en politique. Si vous désirez films pornos et siège au Parlement, pensez plutôt à l’Italie, pas au Canada.

2. Se raser une heure avant le tournage ou la prise de photos. Le poil n’a pas le temps de refaire apparition et la peau perd toute trace de rougeur. Oh et c’est pas juste pour les filles : une bite trimée paraît toujours mieux sur film que des couilles perdues dans des poils trop longs.

3. Se pratiquer devant le miroir à faire des faces cochonnes. Parfois mieux vaut faker et s’inspirer des vraies star de la porno qui même en jouissant n’ont pas l’air de petit porcelet en rut, mais de fabuleuses femmes prêtes à recevoir des amis pour souper après.

4. Ne pas croire que l’amour c’est toujours pour toujours. Moi et Alexandre Le Grand, c’est écrit dans nos lignes de main, on va rester ensemble jusqu’à notre mort, écrasés par un bol de toilette qui tombera du ciel. Donc, bref, si vous n’êtes pas moi, mieux vaut donner les copies du film et des photos à la fille du couple. Désolée, mais un mec dans un film de cul amateur, c’est toujours cool, et une fille, même en 2009, ça fait toujours honteux et salope, quand l’ex petit-ami décide de mettre les séances de baise disponibles pour tous sur le web.

5. Ne pas commencer le film ou la prise de photos déjà tout nue. Se choisir de la lingerie qui nous fait sentir belles et excitantes, ou des caleçons à motifs de zébrures, permet de prendre des photos réalistes, rigolotes et plus sentimentales qui si on choisit de faire direct du bang bang.

6. Ne pas se filmer en se rentrant un concombre dans le cul, sur le balcon, si les voisins ont des enfants de moins de dix-huit ans.

7. Porter une attention particulière à l’éclairage. Les chandelles c’est peut-être votre truc, mais sur caméra, vous n’y verrez rien, ce sera barbant.

8. Ne pas penser devenir une star juste parce que vous avez une collection de vos ébats. Ëtre une vraie pornstar, ça demande plus que des gros seins ou une queue aussi large qu’une canette de coca. Faut être capable de jouir sur commande, devant vingt intrus. Et accepter que maman et papa sauront un jour que leur fille chérie ne travaille pas comme professeure de chant classique, mais comme entertainer pour adultes avertis.

9. Ne pas manger épicé.

10. Soyez quelqu’un d’autre devant la caméra! Soyez plus pervers ou aguichante! Jouez! Sortez les foulards que vous portez habituellement autour de votre cou et nouez-les autour des poignets de votre amant. N’importe quoi, mais ayez du plaisir! Ou sinon, brûlez la caméra ou l’appareil-photo et menacer l’autre de dévoiler son penchant pour les concombres dans le cul s’il répète à qui que ce soit vos pratiques enregistrées.

4 Réponses to “Photographier les geais bleus, je laisse ça à d’autres”

  1. Garamond Says:

    Très judicieux conseils !
    J’en rajouterais une couple :
    1- si vous n’êtes pas belle du tout, ne vous filmez pas la face…
    2- pensez-y à 2 fois avnt de broadcaster vos films à tous vents…
    Enfin, si votre body n’est pas «top notch», oubliez tout ça et allez photographier des geais bleus !

  2. melodienelson Says:

    Hahahahaha, trop drole Garamond…les geais bleus auront toujours un public certain! Merci pour tes conseils en extra! J’adore!

  3. Merci aux lecteurs de pas se proposer comme fuckfriends « Mélodie Nelson Says:

    […] https://melodienelson.com/2009/01/26/filmer-les-sacs-en-plastiques-qui-volent-je-laisse-ca-a-dautres/ […]

  4. Gwinn Says:

    j’aimerais bien voir ces ptits films de toi..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :