Je suis une adorable ivrogne en manque

        melodieparty

 

Ce qu’il ne faut pas faire avant d’aller au party d’Amandine :

1.S’épiler la moustache. Ma peau devient total trop rouge et je pense rester chez moi à donner un bain à Paprikalicious et à lui teindre des touffes de poils en rose.

2. Se vêtir comme une pute et lire Secret diary of a call girl dans l’autobus.

 

Une fellation contre une place de stationnement

Avant d’aller me souler chez Amandine, j’ai rejoins Christophe, un ami super sexy et cool,  dans un café, près de chez lui, ou il se prenait des tylénols extra forts à toutes les deux heures, pour oublier son mal de tête. La veille, il avait prolongé sa soirée jusqu’à quatre heures du matin, en compagnie d’un ami et de banlieusardes légèrement agaces. Il m’a regardée, il m’a dit j’aime ta robe, mais tu es sûr que ton copain te laisse sortir comme ça, c’est un mouchoir que tu as sur le dos.

Je m’appliquais du rouge sur les lèvres, pendant qu’il cherchait une place de stationnement, il m’a suggéré de proposer une pipe à un mec torse nu qui sortait de son auto, pour qu’il nous donne sa place, et j’ai dit ok. Je lui ai dit que j’étais trop en manque, j’avais trop hâte qu’Alexandre Le Grand revienne, ce soir, ou peut-être demain soir, parce que ça faisait deux jours que je me masturbais trente minutes avant de pouvoir m’endormir, un gode dans la chatte, et deux doigts mouillés de salive sur mon clito. Christophe m’a pointé une clinique vétérinaire d’urgence, ouverte pendant le weekend, et il a dit tu es trop en chaleur, il doit y avoir des piqures pour ça, je t’y amène.

Vodka à la mandarine et collier hawaïens

J’ai vu Misha, avec Travis, et une fille qui tentait de cadenasser son vélo, ça m’a pris un instant pour la reconnaître, je me suis penchée vers l’oreille de Christophe et je lui ai chuchoté oh c’est Justine, une de mes amies de l’école secondaire, elle fait du compost et elle n’aime pas ça quand je dis que j’ai mal en crisse parce que je me suis faite défoncer à sec le cul. J’ai embrassé tout le monde, oubliant de présenter Christophe parce que j’étais sous le choc d’avoir les seins quasi hors de ma robe en présence de Justine. Amandine nous a ouvert, Cecilia nous a proposé des colliers hawaïens, et moi je suis allée direct dans la chambre d’Amandine, pour montrer mes sourcils mal épilés et le cover de Secret diary of a call girl à Misha, avec Billie Piper habillée en cuir dans une coupe de champagne géante. Je me suis couchée sur le lit, j’ai dit à Misha qu’elle était belle, avec ses cheveux vagués, et je me suis redressée, je voulais trouver dans ma sacoche la dizaine de Chupa Chups que j’avais amené pour alterner drinks et suçons.

Dans le salon, Cecilia m’a présenté plein de filles, toutes mignonnes et de genre dix-huit ans, j’ai oublié leurs noms en trente secondes, parce que je pensais juste à ma langue, toute sèche, j’avais besoin d’alcool ou de la langue d’une copine. Amandine nous a servi de la sangria, qu’elle avait préparée avec des ananas et du melon d’eau. Elle a commencé à me chanter une chanson de Yelle, je veux te voir dans un film pornographique, en action avec ta bite, et j’ai crié j’adore, et je me suis versé un verre de vodka à la mandarine parce que la sangria était pas assez alcoolisée pour moi.

Respect à mon chirurgien et à mes professeurs

Myriam est arrivée, toute excitée, avec un mec communiste. Elle a dit j’ai bu quelques shooters de rhum, avant de venir, et elle a sauté sur place, joyeuse dans sa nouvelle robe noire. J’ai appelé une amie, pour savoir si elle allait nous rejoindre, et Misha m’a prévenue, ne la traite pas de salope, et Amandine a répété, ne la traite pas de salope, sois gentille, alors j’ai dit je t’aime à son répondeur et quand j’ai raccroché, Amandine a raté ma bouche et elle m’a versé du vin rouge direct sur les seins. Cecilia a dit à ses copines que j’avais de faux seins, et j’ai parlé non stop de mon chirurgien, que j’idolâtre total, et qu’Alexandre Le Grand veut faire béatifier. Je me suis plaquée des ballons contre les seins, en spécifiant mon chirurgien voulait pas m’en faire des trop gros parce que je suis pas une danseuse, et après j’ai baissé les bretelles de ma robe, et j’ai montré mes tétons, j’ai dit j’ai pas de cicatrice parce qu’il m’a inséré les implants sous les aisselles, c’est hot han.

J’ai plaqué mes seins contre le dos de Misha, pendant qu’elle dansait avec Travis, et elle m’a dit que notre professeur de religion de secondaire quatre était sur Facebook. Travis a dit c’était avec lui, votre trip à trois ? Et j’ai dit non, c’était avec Francis, mais il n’a pas touché ta Misha, c’est moi qui la léchait pendant qu’il me baisait bien la chatte. J’ai relevé la robe de Misha sur ses hanches et j’ai caressé ses fesses, en souriant à Travis. Une copine d’Amandine est arrivée avec son putain de bébé naissant et Misha est partie discuter accouchement naturel ou whatever. Je suis allée me voir le visage dans la salle de bain, j’étais toute rouge, j’ai joué dans mes cheveux en faisant la moue, et Amandine est entrée, elle m’a dit oh je suis contente que tu sois là Mélodie, et moi je lui ai dit tu es trop cool, et je l’ai frenchée vingt secondes, avant de trouver dans le réfrigérateur une bouteille de rosé.

Le chauffeur de taxi m’a trouvée adorable

Christophe parlait de son enfance en Australie et de tatouages maori avec Travis. J’ai gueulé je savais pas que tu avais vécu en Australie, tu es trop chanceux, est-ce que tu avais des koalas dans ta cour, moi j’adore les koalas, tu veux m’ouvrir la bouteille de rosé, please. Cecilia est venue nous chercher pour que nous fessions sur la pinata avec des bâtons de majorette. Myriam était total déchaînée et elle a réussi à faire éclater la pinata, couvrant le plancher du salon de friandises de chez Oscar.

Je suis allée sur le balcon, pour respirer un peu et montrer mes culottes aux voisins d’Amandine. Christophe est venu m’embrasser, il partait avec une brunette au petit cul bien moulé dans ses jeans. Je suis restée jusqu’à cinq heures du matin, à briser les verres d’Amandine, à dire que j’avais pas vraiment bu beaucoup, a baissé les bretelles de ma robe, pour encore montrer mes tétons, quand ils sont sur les hautes, et quand ils ne sont pas sur les hautes, et j’ai demandé aux autres filles si leurs tétons étaient de la même couleur que les miens. Dans le taxi qui me ramenait chez moi, je regardais le soleil qui se levait et ça me déprimait en crisse, je me demandais si Alexandre Le Grand serait de retour, ou encore au chalet, avec ses filles, j’avais faim, j’avais le goût de boire un dernier verre de vodka à la mandarine et j’avais envie de me faire défoncer, sur le plancher, dans l’entrée, mais quand je suis arrivée, j’étais toute seule, avec Paprikalicious, et je me suis souvenue qu’il fallait que je change de tampon.

6 Réponses to “Je suis une adorable ivrogne en manque”

  1. bluksta Says:

    Je veux pas faire la morale, mais simplement un commentaire qui me semble important. Boire c’est drôle, comme la plupart des substances intoxicantes d’ailleurs, et on peut se permettre d’en consommer assez massivement, au goût. Sauf que la raison qui nous pousse à le faire, voilà ce qui est important. Boire pour fuir… ça peut devenir problématique.

    Mais encore la solitude, l’être cher parti pour une période prolongée, je vis ça aussi cet été, et c’est pas facile… (et moi c’est pas l’alcool mon vice, certains pourraient penser que c’est pire).
    Fais attention à toi et à tes pentes glissantes Mélodie!

  2. melodienelson Says:

    Oh Blu tu es super chou, mais je fuis pas en buvant, promis promis, samedi soir je voulais juste m’amuser, ma semaine de travail était terminée, et ouais je bois total trop, mais je veux dire je suis pas tomber inconsciente ou whatever.

    Je savais pas que ta copine n’était pas là cet été! Pour combien de temps? Sois fort darling. Et oui la drogue c’est total pire que l’alcool, lalala, on recommencera pas notre débat ici, je connais rien à la drogue, so tu peux me faire avaler n’importe quoi.

    Merci pour vrai de te préoccuper de moi comme ça Blu, ça me touche beaucoup, sans blague, et je te jure que tu me verras pas à quatre pattes dans la rue en train de vomir des gin tonic dans un égoüt, promis, promis. J’ai trop de dignité pour ça, c’est sûr.

    Bisous! Je pense à toi Blu!

  3. 1suisse Says:

    joli comm’ blusksta !

    et melodie, ce que j’aime bien dans tes textes, c’est qu’il peut transparaitre beaucoup d’émotion également. en tout cas, tu te souviens de beaucoup de choses malgré l’alcool 🙂 mais là, la fin est légèrement déprimante :/ vite, lire les textes suivants 🙂

  4. melodienelson Says:

    Ouais c’était un peu depress revenir comme ça, dans la lumière du jour, penser que mon mec serait là, avec les filles qui dorment dans leur chambre, mais bon, la preuve que j’ai pas bu tant que ça, c’est que je me souviens d’un tas de trucs, comme tu l’écris 1suisse! Ok j’arrête de faire semblant de pas être alcolo…Bisous 1suisse!

  5. Miss_Daisy Says:

    J’ai rencontré un gars cette semaine que ça faisait 1 an qu’il avait pas baiser! J’ai comme fait wtf comment il fait; moi je passe une semaine sans sexe et je capote; jme contrôle plus! Sérieux faut tout de même le faire là et il noyait même pas ses envies dans l’alcool/drogue mais il noyait sûrement tout plein de kleenex de sperme c’est ce que jme suis dit. C’est un peu bizarre de la façon que j’ai su ça; je passais une journée d’observation/entrevue pour une nouvelle job et c’est lui qui me supervisait; et il me parlait fucking gros de cul. Ça a été la plus weird entrevue de ma vie à me faire dire des choses comme « ici on veut vraiment faire plaisir au client comme toi à chaque matin quand tu fais une pipe à ton chum » , « c’est poche travailler quand il pleut mais au moins je sais que t’es bien mouillée », « c’est cool que tu t’entraîne, on a besoin de gens dynamique et en forme au travail; en plus ça donne de meilleures baises », « Tu allais au Séminaire au secondaire; ouias je t’imagine assez bien avec ton uniforme d’écolière et ta jupe courte » et la meilleure: « Il nous reste 30 min à travailler on laisse ça et on va faire du parking? » lol j’en ris encore!

  6. melodienelson Says:

    OMG Miss Daisy, je t’avoue que ça me perturbe grave ton histoire d’entrevue, ça pourrait être excitant, mais fuck, zéro professionnel. Il aurait dû virer dragueur insolent une fois que tu aurais la job…non?

    Bisous chérie!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :