Une souffrance attentionnée

C’est triste mais Alexandre Le Grand peut rarement me donner la fessée, par peur de réveiller notre petite chérie. Mes fesses s’ennuient des rougeurs provoquées par les mains ou les jouets en cuir d’Alexandre Le Grand, mais moi je tente de vivre par procuration la souffrance attentionnée qui me manque.

J’ai découvert un site web avec des photos choisies par une soumise qui adore bien obéir à son maître. Elle propose sa vision de l’érotisme grâce à des photos (style lettres de Scrabble qui forme le mot spank sur de jolies fesses) et à des petits textes pervers mais empreints d’une volonté d’honnêteté et d’adoration, qu’elle compose elle-même ou qu’elle emprunte à des auteurs plus connus dans l’art de l’asservissement.

Attention : il n’y a pas que des chatons qui se font des câlins et des séances de doigtage très excitantes. Il y a aussi des photos qui pourraient vous perturber, mes chouchous et mes chouettes, car elles suggèrent une certaine violence. Si vous ne voulez pas voir une fille au mascara qui coule lorsqu’elle suce, ne cliquez pas sur le lien du site web.

La Soumise : http://hislilslut.tumblr.com/  

Un autre site web pour amateurs de fessées : http://artflan.blogspot.ca/

Étiquettes : ,

8 Réponses to “Une souffrance attentionnée”

  1. David-guy pigeon Says:

    Sublime les pics de la soumise

  2. arthur Says:

    Ca doit etre atroce de ne pouvoir se faire fesser magistralement dès lors qu’on le mérite?

  3. silverma6 Says:

    Pas si mal le site. J’aime bien. Je ne le trouve pas très perturbant. Pas du tout en fait!

  4. Luc Says:

    Mélodie, j’aimerais vraiment que tu m’explique…. Tu dis que tu t’ennuies de la fessé et de la « douleur attentionné »… mais comment une femme peu avoir envie que son amoureux la fasse souffrir???
    Je suis moi-même très excité à l’idée de donner la fesser à une jolie femme (excitation que je me reproche… c’est uen longue histoire…) mais je ne m’accorde pas le droit de demander ça à ma compagne. Alors toi qui est une si jolie femme explique-moi comment tu peu accepter, avoir envie et demander un tel traitement???
    Éclaire-moi et tu me soulagera peut-être…

  5. arthur Says:

    Fesser une femme ne signifie pas s’acharner sur son postérieur cher Luc…C’est un acte d’amour, une complicité coquine qui prend naissance dans le jeu et se termine dans le plaisir.

    • Luc Says:

      je dois être trop … ou pas assez ….
      enfin je ne sarais pas capable, sauf si la femme me ledemande vraiment… et si Mélodie m’explique le phénomène…

      • arthur Says:

        Je crois que vous etes trop timoré cher Luc…
        Savez vous que beaucoup de femmes adorent se laisser aller à se faire corriger comme de vulgaires petites pestes…
        il ne s’agit pas d’un manque de respect, juste d’un jeu vraiment très érotisant…

  6. marc Says:

    je suis ouvert au plaisir mais par la douleur ?? non merci .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :