Je connais une fille qui tripe yoga, végé pâté et mec au QI aussi gros que sa bite

 

Je me maquille devant Pamela, sur le mini comptoir d’une salle de bain réservée aux employés. Elle met ses verres de contact en disant je montre trop mes seins avec ce chandail-là de Katrin Leblond, et je lui dis penche-toi plus, je veux les voir sortir. Je l’embrasse et je lui souhaite une belle soirée, elle va rejoindre Damien en bicyclette et moi je retrouve Misha pour m’empiffrer de frites à la Banquise et discuter de nos mecs et de yoga.

Quand je vois Misha, je suis trop contente qu’elle ne se soit pas transformée en tomboy, fuck elle vient de se faire couper les cheveux et à cause de ses descriptions épouvantables, elle me donnait l’impression qu’elle aurait un gros champignon sur la tête. Mais elle est super pretty, les cheveux tout étirés, aux épaules, avec son teint d’aristo autrichienne et ses joues toutes roses. Je la retiens par l’épaule alors qu’elle se dirige vers le métro et je la frenche, pour vérifier si son baume goûte encore la gomme baloune. Je lui répète que ses cheveux sont trop beaux et elle me dit tes seins ont grossi, tu prends des pilules spéciales ou tu as demandé du D à ton chirurgien ? Je lui réponds fucke-toi, je suis super paddée, touche.

Mes souliers me tuent, je n’aurais pas dû les porter la veille, pour Cavalia, et ce soir, pour une promenade de trente minutes de la Banquise au Barraca (Misha et moi, après nos cheeseburgers-frites, nous stoppons à tous les coins de rue pour espionner les gens qui jouent à des jeux vidéo dans leur appartement ou pour regarder si un chat se cache sous une voiture).

Au Barraca, je me commande un maracuja, un cocktail qui goûte les fruits de la passion, et Misha prend un daiquiri à l’ananas. Elle me parle de son petit frère trop chou qui étale son caca sur les rideaux de la chambre de ses parents, en croyant que personne remarquera, et de son mec super dominant et affirmé, comme mon Alexandre Le Grand, et qui est membre de plein de groupuscules anarchistes. Travis a plein de tatous partout, c’est super sexy, mais redoutable pour les petits frères et petites sœurs de Misha, et le premier qu’il s’est fait tatouer, c’est une carotte, parce que ça symbolise genre la force anarchiste chilienne ou un truc comme ça. Misha dit qu’elle adore baiser avec Travis, pratiquer le yoga avec lui trois-quatre jours par semaine, rire de ses pets et découvrir des restos végétaliens grâce à lui, mais elle comprend pas trop pourquoi il veut absolument souper avec une ancienne amie du secondaire, à elle et moi, trop grano, qui capote sur le compost. Je veux dire, fuck, pourquoi une fille triperait sur le compost quand elle peut triper sur le shopping et le maquillage MAC et l’épilation de son trou du cul, moi je saisis pas.

Dans les toilettes du Barraca, il y a un graffiti sur Luck Merville, une pétasse a indiqué qu’il était full maladies transmises sexuellement, et quand je raconte ça à Misha, elle dit, ouan je l’ai déjà vu cruiser dans un bar, ça m’étonne pas. Je commande un mojito double. Mes souliers me font trop mal alors je demande à Misha si je fais trop trailer park en les retirant. Elle dit nan, et je laisse mes souliers rouges sous la table. Je plaque un pied contre sa cuisse et je dis faut vraiment que j’aie de beaux pieds pour l’été, on pourrait aller dans un spa se les faire masser et vernir, Lola a une manucure française aux orteils, c’est tout mignon. Misha prend un quartier d’orange dans sa bouche. Je pousse mon pied contre sa chatte, tu réponds salope, tu voudrais prendre rendez-vous avec moi chez Spa Diva bientôt ? Elle dit je voudrais que Trevis fasse son post-doc en Espagne. Je lui enfonce mon gros orteil dans la couture de son jeans. Elle dit tu es folle, je peux prendre une gorgée de ton mojito ? Elle avale et joue avec la paille de mon drink, pendant que je la sens toute chaude contre mon pied, je suis sûre qu’elle mouille autant que moi quand je regarde le maillot de bain Cavalli de Heidi Montag Pratt. Je dis tu veux aller à la crémerie ? Elle me crache du mojito entre les seins, nan, on reste là, continue à me caresser la chatte. Et j’oublie de penser à Alexandre Le Grand qui attend que je le suce à mon retour, et au yogourt glacé fraises-bananes de la crémerie tout proche, et je souris à Misha, en la regardant fermer les yeux, pendant que je frotte sa chatte, un glaçon caché dans une main.

5 Réponses to “Je connais une fille qui tripe yoga, végé pâté et mec au QI aussi gros que sa bite”

  1. Patrick Dion Says:

    Moi ça me branche les granos!

  2. melodienelson Says:

    Pas moi, ça me fait sentir coupable de pas mettre tout-tout-tout au recyclage, et j’aime pas comment elles s’habillent, je suis super cliché et tout, mais bon, j’en ai cotoyé 500 en littérature à l’Uqam genre. Et tu me vois triper compost? OMG. Seulement si je reçois 500 appels de Dieu. Bisous Patrick! Je te souhaite plein de rêves éjaculatoires avec comme vedettes des filles déguisées en bûcherons ou en hippies sales.

  3. Richy Says:

    Moi, je trippe jusqu’à ce qu’elles lèvent leurs bras dans les airs et qu’une touffe en rebondisse.

  4. bluksta Says:

    « Je veux dire, fuck, pourquoi une fille triperait sur le compost quand elle peut triper sur le shopping et le maquillage MAC et l’épilation de son trou du cul, moi je saisis pas. »

    Hilarant. Il en faut de tous les genres comme on dit. Moi je trippe compost. Mais c’est simplement parce que ça va à l’encontre de la business des dépotoirs gérés par des mafieux qui s’enrichissent sur nos déchets…

  5. melodienelson Says:

    Richy et Bluksta: Hahaha. Mais j’exagère, je sais, je suis pleine de préjugés envers ces filles-là parce que je suis trop paresseuse pour faire du compost ou me trouver des beaux vêtements granos (ça existe? je suis même pas capable d’avoir l’air bohème sans avoir l’air total pas confo), et aussi parce que ça me plaît bien de rigoler un peu de ces filles-là, qui ont souvent un tas de préjugés sur moi bouhouhou.

    Tu es hot Bluksta! J’aurais dû prévoir que tu étais pro compost! Mais toi et ta chick, vous êtes dans une catégorie à part, totale trop destroy et cool pour être qualifié de granos par moi.

    Bisous!

Répondre à bluksta Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :