Le goût

meringue

À 8h, il goûtait sucré, il goûtait la meringue.

À 9h, il goûtait plus la crème sûre, mais très légère.

Il est parti se coucher tôt, il est fatigué ou enrhumé, je ne le réveillerai pas pour goûter une troisième fois son foutre. Mais il m’a fait promettre de le réveiller, lorsque j’irai me coucher, pour que je me colle contre lui, toute chaude contre ses rêves.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :