La faiblesse de la cervelle ou un concombre entre les fesses

buy_me_beauty_web

Diman & Lenin

 

Il y a une semaine, j’ai demandé à Alexandre Le Grand si les Jeux Olympiques étaient terminés. Je ne les avais pas suivis, boycottant à cause de Poutine, de son attitude envers la communauté LGBT. À cause aussi d’un reportage de l’émission Enquête, que j’avais suivie avec de gros yeux ronds, avant que Mini Dragon se réveille avec le souhait de faire du kung-fu à 23h.

Même si je ne les ai pas suivis, ces jeux d’hiver m’ont permis de découvrir un artiste d’origine russe que je trouve d’un trouble intéressant.

Slava (signifiant gloire ou célébrité) Mogutin, est le premier Russe à s’être réfugié aux États-Unis pour cause de persécution homophobique.  C’est un artiste qui touche à tout, au collage, aux photos Polaroïd, à l’écriture.

En reprenant des mots de Rimbaud, la morale est la faiblesse de la cervelle, il choisit de montrer des trucs très hard, qui, pour lui, dévoilent à la fois du hard et de l’innocence, cachée sous la vulnérabilité de ses sujets. Des mamelons brûlés par une cigarette, du sperme sur des abdos, du group sex homo, un gâteau d’anniversaire écrasés sur les couilles d’un fêtard…C’est choquant, oui, mais c’est aussi attirant, à la fois hors-normes, d’une exhibition fantasque éclatante, mais parfois totalement dans le réel.

“I’ve always enjoyed breaking taboos and stereotypes. I think that’s what real art is about, and I’ve paid my dues for expressing myself in the most radical and honest way.” Slava Mogutin

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :