Des ballons en forme de clitoris et des cupcakes à la vanille française

                   

Je me rase la chatte sous la douche, je mets du glaçage à la vanille française sur mes tétons et sur des petits gâteaux, et aussi des Smarties de toutes les couleurs, je m’habille avec une petite robe à pois qui m’écrase les seins. Je propose à Alexandre Le Grand de m’aider pour gonfler les ballons en forme de Mickey Mouse et en forme de clitoris, ils sont tellement minuscules, même une fois gonflés ils sont pas plus gros que des couilles.

Belle-fille Princesse croque des morceaux de pizza froide avec des croustilles ondulées dessus, en attendant les voisines pour fêter les quatre ans de Paprikalicious. Mes parents arrivent, avec mon frère Philippe et un cadeau pour ma chatte. Philippe me dit qu’il est allé ce weekend au Pied de Cochon, avec Claire, et que Claire est restée au lit, ce matin, parce qu’elle s’est trop saoulée la veille. Je suis toute déçue, je voulais parler des abdos de Britney Spears avec elle et lui montrer ma nouvelle veste de Forever 21. Philippe me précise qu’elle a écrit un poème pour Paprikalicious et il commence à me le lire, pendant que je range son manteau dans la garde-robe, dans l’entrée, Paprika, toi qui sent le tapioca, Nous ne voulons point être tes adversaires, en ce jour de ton anniversaire, Nous comprenons ton malaise, d’être aussi obèse, Tu n’es pas une chatte ingrate, mais tu aimes trop les tartes.

Je hurle elle n’est pas grosse, et ma maman dit elle a un joli minois, c’est vrai, mais regarde-la courir, son ventre bouge de droite à gauche, elle est légèrement trop grosse, et toi tu n’as pas grossi un peu, tu ne fais plus de jogging et de yoga? Je soupire très fort et je l’oblige à manger un cupcake dans une gamelle. Elle dit une chance que Paprika n’est pas enceinte, tu l’imagines?

Belle-Fille Princesse saute sur mon frère, elle l’embrasse sur les joues, il se débat, elle le retient et reste sur ses genoux, avant de déballer les cadeaux de Paprikalicious. Elle déballe un joli cadre blanc, en forme de face de chaton, acheté chez Ben et Tournesol, et une petite souris à ressorts. Paprikalicious se jette sur la petite souris, Philippe la regarde et il dit wouah c’est une chatte normale, et mon papa ajoute ouais une chatte normale prise dans un corps d’éléphant.

Je vais chercher les cupcakes, je passe à côté d’Alexandre Le Grand, que j’appelle papa, par erreur, tout le monde rigole, et Alexandre Le Grand dit elle m’a appelé comme ça toute la nuit, elle disait daddy, oh daddy, prends-moi plus fort. Je me retourne vers mon mec, je suis toute rouge, et je dis c’est pas vrai. Je dépose les cupcakes devant les fillettes et je dis à Belle-Fille Princesse de souffler sur les bougies sans cracher sinon tout le monde va être malade. Ma maman choisit son petit gâteau avant qu’ils soient tous contaminés, je verse du lait dans le verre des voisines, et j’offre à Philippe une clémentine.

Dans la cuisine, Alexandre Le Grand me pousse contre le réfrigérateur, j’ai encore la pinte de lait dans les mains, je retiens mon souffle, il passe sa main sous ma robe et il me dit que je suis toute douce, qu’il a envie de dire à tout le monde de partir tout de suite, pour qu’il puisse me prendre, les jambes écartées, la culotte sur le côté, le glaçage à la vanille française tout proche.  Je l’embrasse rapidement et j’entends une de nos voisines dire qu’elle a hâte qu’il neige enfin, parce que la neige, ça goûte aussi bon que les hot-dogs.

12 Réponses to “Des ballons en forme de clitoris et des cupcakes à la vanille française”

  1. Valérie Says:

    Tu as fait ça en grand pour l’anniversaire de Paprikalicious ! Je retire mes paroles sur Twitter à l’effet que je n’étais pas fière de toi 😉

    J’ai trois chats et l’une d’elle est un peu rondelette mais je l’adore de tout mon coeur !

  2. Jean Louis Beaunavet Says:

    Ahhhhh! Même les boucles d’oreille cupcakes, t’es follement concept Mélodie!

  3. melodienelson Says:

    Valérie!!! Merci! Je prends ça en riant, mais tout le monde me fait toujours des commentaires sur Paprikalicious, comme quoi elle est super grosse. Fuck elle n’est pas super grosse et de toute façon, elle est bien comme ça, elle est faite pour être ma petite rondelette à moi.

    Et Jean Louis, je suis chanceuse, c’est une copine extra qui me les a données.

  4. Jean Louis Beaunavet Says:

    Va falloir avoir des photos de la chatte pour juger, alors.

  5. 23 Says:

    C’est AlG qu’on aperçoit sur ta photo ???

    23

  6. melodienelson Says:

    Jean Louis: D’accord, j’en publie une bientôt. Elle est super chouchou, je te jure.

    23: Euh non, quelle photo? C’est moi qu’on voit, à moins qu’on voit le reflet d’ALG dans la gamelle?

  7. Rose-Annâ Says:

    Le coude, man, le coude! Sinon, je vois pas. À moins que ça ne soit le glaçage dans une très subtile référence au sperme… Ah moi, c’est peut-être ça.

  8. Rose-Annâ Says:

    Euh, je voulais dire « ah ouais », pas « ah moi »… ppffff

  9. melodienelson Says:

    Oh non, non, c’est le coude de Belle-Fille Princesse, qui me demandait de sortir ma langue pour la photo.

  10. modotcom Says:

    Hey bella, Paprikalicious n’est sûrement pas grosse, juste dodue et pleine de vie, heureuse et confortable, comme mon gros minet Brooklyn. Quant à ALG qui a dû patienter que la visite s’en aille avant de te beurrer de glaçage french vanilla, je peux juste imagnier que son pantalon devait vouloir exploser. Beauté, tu dois être une house maid extraordinaire et une mère irremplaçable pour Paprikalicious. J’adore comme tu célèbres toujours la vie en grand, continue, pour notre plus sincère plaisir! Bises,

  11. Jean Louis Beaunavet Says:

    Paprikalicious ferait certainement un bon repas, si elle est effectivement dodue et bien engraissée. Bouffer la chatte au repas et au dessert, hmmmmm.

  12. melodienelson Says:

    Mo: Hahahaha c’est trop charmant, comment tu t’imagines Paprika. Je viens tout juste de la serrer dans mes bras en la traitant de dodue pleine de vie. Et je suis pas extra comme house maid, je te jure, je suis un peu paresseuse, je laisse la vaisselle à laver une fois sur deux à ALG, et je suis pas capable d’ouvrir une bouteille de vin. Mais merci sweety, ça me touche toujours direct au coeur, et parfois entre les jambes, c’est sûr, tes messages.

    Jean Louis Beaunavet: Tu es terrible! Terrible!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :