Je suce mes majeurs en mouillant comme une putain de groupie

Je regarde la vidéo de Carmen Electra, elle danse, les yeux charbonneux, avant de se coucher à côté d’une brunette et de sucer une grosse queue, et je regarde aussi Tila Tequila, en bustier rouge et noir, jouer à la stripper, sur la chanson I like to fuck, je me suce le majeur en fredonnant les paroles, Baby don’t take it personal, when I go and fuck these whores, let’s talk about the world fuck for a second, I make love to you, don’t get it fucked up baby you’re my queen, even though I go and put my dick in everything. Je me crosse dans mon lit, trois fois de suite, avec de nouvelles piles dans mon vibrateur, et je pense au chien de Tila Tequila, et aux seins de Tila Tequila, je voudrais de plus gros seins, je pense que je vais rappeler mon chirurgien bientôt, je veux des seins de pornstar, trop gros pour mes cent trois livres, et plein de tatouages, un diadème dans le cou, et une phrase de Josée Yvon ou de Shakespeare dans le bas du dos, comme tramp stamp.

Avant de me crosser, je me regarde dans le miroir, je retire mes bas American Apparel, mes bas rouges à bandes blanches, et je fais la moue, avec mon rose fushia MAC sur les lèvres, je tente de danser comme Amanda Blank, en première partie de Peaches, mardi dernier, je shake mon cul et je vérifie qu’il soit encore total bandant, et pas plein de cellulite, je secoue mes cheveux, comme dans une publicité de shampoing, je lèche la glace, et je vais sous mes draps, avec mon vibrateur, je ne vois plus Tila Tequila, ou Amanda Blank, j’imagine juste que vous êtes près de moi, tellement près de moi, la bite à deux centimètres de ma face, ou le clito presque sur ma langue, et je me tends, j’ai les yeux fermés, et je fredonne encore I like to fuck everyday every night, I like to fuck when it’s wrong when it’s right, I like to fuck if she’s black if she’s white, I like to fuck if it’s loose it it’s tight, je trouve que ma chatte est totale trop mouillée et rasée pour que ce soit que mes doigts qui en profitent, je me caresse, je pense à vous, vraiment, et au khôl autour de mes yeux, j’espère que vous aimez, j’espère que vous êtes capable de jouir aussi vite que moi, dans trois minutes, deux minutes, après nous pouvons recommencer, ma chatte n’est jamais assez irritée pour être ignorée, je peux être baisée plus de vingt fois par jour, no worry.

Vidéo de Tila Tequila : http://www.youtube.com/watch?v=BTzQdeqhF08

Étiquettes : , , ,

4 Réponses to “Je suce mes majeurs en mouillant comme une putain de groupie”

  1. Curtis Says:

    Hehehe plutot Interessant ce site web
    Je suis pas canadien mais francais
    Je trouve asser bizare comme meme de mouiller juste en penssant aux lecteur du blog
    Realy weird.
    Bonne continuation.Et bon crossage

  2. solothinker Says:

    Délicieux ce billet !

  3. melodienelson Says:

    Curtis: Merci darling, je sais que ça peut paraître bizarre, mais j’avais l’habitude de me crosser devant un tas de monde, et là, parfois, ça me manque, c’est pour ça que j’adore m’imaginer, les yeux fermés, devant plein de mecs et de nanas excités.

    Solothinker: Merci lovely. My God, j’aime total trop Tila Tequila, sa voix, ses gros faux seins, son visage à décharger dessus, de face ou de profil.

    Bisous!

  4. 23 Says:

    Dommage qu’on voit tant de grosses voitures et de mecs dans ce clip… 😉

    23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :