Perdre un million à la bourse rend infidèle

boisson: Hype Enlite

collation: Little Hottie Mints

 

J’ai déjà été une fille super stressée, super ongles rongés, cheveux ternes et coups dans l’oreiller. La raison? Pas assez baisée. J’avais dix mille vibrateurs et tout, mais vraiment, m’appuyer un sextoy sur le clito pendant que je me doigte le point G, c’est bon, super bon et tout, mais juste ça, toujours, toujours, sans grosse queue qui me baise, sans odeur de sueur de mec, sans mots cochons murmurés à l’oreille, sans cheveux tirés pendant que je suis à quatre pattes, c’est plate rapidement. Et se tirer les cheveux soi-même, Lilianne le fait à la webcam, mais je ne pense pas que ce soit très excitant à moins d’être justement payée 4,95 dollars la minute.

 

Maintenant que j’ai une bite rien que pour moi matin et soir et à quatre heures am si je me réveille et que je colle Alexandre Le Grand, en plus de mes dix mille vibrateurs et tout, je suis stressée pour genre trois-quatre choses : ne pas avoir le temps de me sécher les cheveux avant d’aller travailler, penser que le coca zéro rend infertile et quasi édentée, avoir l’air méchante quand je répète des potins méchants et me retrouver sur île déserte sans boutique Marciano. La bombe atomique? Ça n’existe pas. Israël? Ça n’existe pas. La récession? Oh well, ça va passer, et puisque je n’ai pas d’économie, je ne peux rien perdre, c’est super chouette.

 

C’est super dommage que le monde entier soit pas comme moi, je veux dire pas comme moi-gloss sur les lèvres-robes moulantes-et talons hauts dans la boue, je veux dire comme moi-stress taille 00. Les psychologues rapportent qu’une mauvaise économie stresse tellement les mecs qu’ils vont plus souvent tromper leur blonde-épouse-concubine en période de récession. Celles qui en bénéficient? Les prostituées. Ma copine Marissa s’en fouette, en autant qu’elle garde ses clients préférés, le British qui lui parle de fausses cartes d’identité et de natation, l’Arabe qui lui parle des chats errants de son enfance et le Québécois fanatique de home staging et d’Oasis. Des nouveaux clients? Pas pour elle tout de suite, elle est partie le lendemain de Noël, pour se sauver des questions style as-tu vu ta famille à Noël, qu’est-ce que tu as demandé au Père-Noël, et surtout pour se sauver du froid qui rend sa peau toute rouge et pas sexy du tout.

2 Réponses to “Perdre un million à la bourse rend infidèle”

  1. bluksta Says:

    Tu sais que dans « réglages » –> « général » tu peux changer le « just another wordpress.com weblog » tu pourrais le remplacer par des faux proverbes déliquescents…
    J’ai commencé un blog moi aussi, je crois que tu m’as inspiré. Peut-être pas ton genre par contre… mais je m’amuse beaucoup!

  2. melodienelson Says:

    Oh merci, merci, je m’amuse comme une dillettante folle dans la section réglages grâce à toi! Et j’avais déjà visité ton blogue darling, http://bluksta.wordpress.com/, grâce à ton statut facebook. Trop intelligent pour moi, mais je trouve ça cool!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :