I just can’t get you out of my head nan nan nan

lecture: Christian Lander, Stuff White People Like

collation: choco Godiva

J’ai rencontré Alexandre Le Grand un mois d’août, après un voyage en Californie (voilà ou me mènent mes obsessions de célébrités trop bronzées et de séries télévisées à la The O.C.). Je n’avais pas croisé Paris Hilton dans la rue, ce qui me rendait super triste, mais je m’étais acheté des super bracelets et un t-shirt avec une impression d’Edward Scissorhands dessus.

 

J’ai tout de suite trouvé Alexandre Le Grand sexy, avec ses chemises un peu disco, ses discours sur l’architecture brésilienne et le caractère hypocrite de la charité chrétienne, son parfum Clinique Happy, ses chansons du groupe Bauhaus qu’il fredonnait, ses cheveux rasés et son envie de me prendre trois fois en trente minutes. Au mois de novembre, je foutais ma vie en l’air pour mon prochain bonheur, je lâchais mari, travail et études (tout changement radical étant une bonne excuse pour lâcher momentanément mes études), et j’allais vivre rue Léa Roback avec l’amour de ma vie, dans un condo tout vide, sauf pour un méga géant lit en cuir chocolat. Dimanche dernier, à la fête de ma chatte Paprikalicious, je me suis souvenue que ça faisait trois ans exactement, mon déménagement. Trois ans de petits mots laissés sur son ordi par moi, de petits mots laissés sur mon oreiller par lui, de chicanes monstres parce que je laissais mes cheveux traîner partout, et d’amour fou, parce que, comme il répète, en citant un auteur français d’un autre siècle, parce que c’était lui, et parce que c’était moi.

 

Je lui ai demandé, toute collée sur lui, lundi, ce que ça représentait pour lui, trois ans avec moi, ce qu’il avait compris ou whatever. Voilà son top trois d’apprentissage d’une vie de trois ans avec Mélodie Nelson.

 

Ce que je lui ai fait comprendre:

 

1. qu’il lui faut absolument être avec une pétasse

 

(Sa première femme était une française maniaco-dépressive, sa deuxième femme une hystérique maniaque d’Oprah Winfrey qui n’aimait pas sucer, et sa future troisième femme est une pétasse. Wouhou.)

 

2. qu’il lui faut être avec quelqu’un de jeune

 

(Jeunesse égale maintenant pour lui plus d’ouverture, plus de vivacité, plus de sourires, moins de frustration reliée au sort du monde entier)

 

3. qu’il veut d’autres enfants

 

(Il est un père merveilleux, qui aime parler de caca super-héros avec sa plus jeune, et de menstruations avec sa plus vieille, il est drôle, parfait, parfait, et il adore être père. Mais il ne pensait pas l’être encore. Deux divorces et beaucoup de ressentiment et de harcèlement de la part de ses ex donnent ça, zéro confiance, zéro envie, comme résultat.)

 

4. qu’il doit se calmer

 

(Il a un problème de rage face aux ordinateurs qui peuplent sa vie.)

 

Ce qu’il m’a fait comprendre:

 

1. ce que je veux vraiment dans la vie

 

(Robes Marciano, baiser, écrire)

 

2. qu’il me faut être avec quelqu’un de plus vieux

 

(Quelqu’un de plus vieux qui s’appelle Alexandre Le Grand, évidemment.)

 

3. qu’il me faut être avec quelqu’un qui me baise trois fois par jour

 

(Sinon je m’ennuie et je relis Us Weekly trois fois.)

 

4. que c’est bien la fidélité, que la fidélité c’est sexy, underated, moins stressant que l’infidélité

 

(Enceinte de qui? Condom ou pas condom? L’ami de son ami de son collègue m’a vue, est-ce qu’il va tout lui raconter? Pourquoi mon mec m’embrasse pas aussi bien que mon amant? Blablabla, souvenirs d’un autre temps.)

 

6 Réponses to “I just can’t get you out of my head nan nan nan”

  1. Samantha Says:

    Ohh, ohhhhhaaaonnnnnn, c’est cute! Et moi en vous regardant, je me rends-compte que deux crackpot ensemble, c’est encore plus drôle qu’un crackpot tout seul! Ouhh, j’ai hâte de voir les enfants

  2. Guétane Says:

    euh… les enfants que ça va donner… Merde, mon ordinateur vaut pas de la merde, il publie les commentaires avant que j’aie fini de les écrire. La technologie est contre moi, man.

  3. melodienelson Says:

    Moi je suis crackpot? Crackpot! Crackpot! J’espère juste que nos enfants vont être fous aussi, pas sérieux-sérieux comme la pro des mathématiques!

  4. Solange Says:

    Pouet pouet, Pouet Machine! Bien sûr que t’es crackpot! Mais rien de grave, je te rassure. Mouaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh

  5. Poulette Says:

    J’ai pas eu l’temps de tout lire, mais toi, comment est ta « job de pelouse » i.e, gazon court, ou bien chauve?… et toi qui est une vraie de vraie dans l’art de siphonner bien à fond, t’aime que la tour du « jule » soit bien dégagée ou un peu d’poil.. J’ai l’impression comme je vois les chicks dans mon équipe de volley, que finalement y a de tout… mais en tant que top poule (j’ai posé pour Québec Érotique même si je trouve que c’est pour les branleurs et les connards qui zyeutent… ) j’exige un mec pas poilu, ça m’rappelle Tom Selleck et les années 70-80 (avant, m’en parle même pas…)

    ciao, ta poule qui t’aime et qui comme toi des fois aime bien se faire broutter mais est en stand by car mon régulier est en galère pour affaire..

  6. melodienelson Says:

    Chère Top Poulette,

    Je trouve ça sexy, pour une fille, d’avoir une piste d’atterissage, mais je trouve que ça demande top d’attention, et la mienne, je la faisais jamais assez droite ou whatever, alors je me baby shave, pelouse totale chauve.

    Hahahaha Tom Selleck!!!! Tom Selleck!!!! Help!!! J’aime bien quand c’est dégagé, genre trimé, je demande jamais à mon mec de se raser complétement, mais il le fait parfois. Je trouve crissement gossant de le sucer et de me trouver avec des poils dans la bouche. Genre quoi faire, arrêter de le sucer et fouiller dans ma bouche? Pas sexy. Vaut mieux trimer, ou pas poilu, comme toi tu sembles préférer, bella.

    P.S. J’espère que ton régulier revient bientôt!

    P.P.S. Peu importe ce qu’on pense de Québec Érotique, tu es TROP hot d’avoir posé pour ce mag!!!! Congrats, tu es vraiment ma top poulette.

    Bisous! Bisous!

Répondre à melodienelson Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :