Je ne sais même plus il y a combien de calories dans une pomme verte mais oh well

J’ai envie d’écrire de la poésie de bimbo, de la poésie sur mes copines, sur les filles avec qui je dansais et pleurais à six heures du matin, j’ai envie d’écrire des vers sur mes seins et mes talons qui cassent, sur les doormen qui étaient gentils mais qui devaient m’en vouloir de tomber partout, j’ai envie d’écrire sur les copines que j’ai perdues, sur celles qui sont là, sur celles que je retrouve, pour une prochaine margarita, cette année il n’y a rien que je ne chérisse plus que la loyauté de mes amies, il n’y a rien de plus fort que ces filles qui m’ont entendue dire les pires conneries, les filles qui ne m’en veulent pas trop, les filles qui m’en veulent mais qui m’aiment, les filles qui sont toujours plus belles que moi et que j’adore pour ça, pour ce qu’elles donnent vie autour de moi, en espérant que je sois capable de leur donner un peu plus que du café et des cris d’actrice de film d’horreur.

J’étais hyper heureuse quand la revue Saturne a choisi un de mes poèmes pour leur cycle de risques. Cette revue offre de quoi de nouveau et d’excitant. Découvrez-la.

Étiquettes : , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :