Délivrez-vous des email, et du mal, après

église

J’aime aller à l’église. Le dimanche, je n’y vais pas toujours. Le prêtre de mon quartier parle de la soumission des femmes aux hommes à chacun de ses sermons. J’aime les sœurs qui y sont souvent, qui nous ouvrent les portes de l’église même quand il est dix-huit heures et qu’à dix-huit heures, l’église est fermée.

Quand l’église est vide, sauf pour un couple qui parle poussettes et baptème, j’aime m’y recueillir, pendant que les enfants jouent avec des peluches et des camions disposés dans un espace juste pour eux. Nous y allumons des lampions et ma fille me rappelle que lorsque j’allume un lampion pour elle, elle ne pense pas à Jésus parce que sinon elle penserait toujours à Jésus, elle a même rêvé à lui, la veille. Je souris et je lui dis de penser à tous ceux qu’elle aime.

église 2

L’autre jour, j’ai trouvé une copie d’une prière à Saint Jude. C’est le saint des causes désespérées. J’ai lu la prière et j’ai souri, malgré tout, parce qu’au lieu de nous délivrer du mal, Dieu était prié de nous délivrer des courriels.

prière

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :