Je suis presque honteuse de juger les mecs – parfois

Les mecs sont spirituels

Habillée en étudiante-mixée-à-LaPetiteMaisondanslaPrairie, je rejoins mon mec au Vallier. La serveuse ne me reconnaît pas, je ne sais pas si c’est à cause qu’elle me voit pour la première fois ever avec des Converse aux pieds, ou parce qu’elle souhaite faire un black out sur ses tentatives de séduction d’Alexandre Le Grand. Elle me vouvoie. Je commande un martini poire-citron, pendant que Sadek, Léonard et Alexandre Le Grand terminent leur burger au fromage de chèvre. Je suis toute excitée, je leur parle du pit bull qui a passé la journée au bureau, et du mec qui m’a appris qu’il a vu Escorte dans une librairie à New-York.

Je fais goûter mon martini poire-citron à Sadek, et nous nous sauvons au Confessionnal. Un mec que je n’ai pas vu depuis une éternité vient vers moi, je lui saute dans les bras. Il me présente à un de ses copains : « Jessie, je te présente Mélodie. Faut que tu la google. Elle a écrit un livre. » Jessie se penche vers moi : « Mon père a écrit cinq livres de spiritualité. C’est plus difficile à vendre que des livres de cul. Moi je veux écrire des livres de croissance personnelle. J’ai beaucoup voyagé. Je pense que j’ai un cœur typiquement chinois. » Je me détourne et je demande un gin tonic à une barmaid.

Les mecs sont anti-sacoche

Je commence à danser. Ma sacoche est trop lourde, je me plains comme une fillette boudeuse: «Je ne peux pas danser comme ça, parce que j’ai les mémoires d’une dominatrice dans ma sacoche Guess, et ma trousse de maquillage. » Alexandre Le Grand prend ma sacoche dorée et se la met autour du cou. Je rigole. Sur lui, ma sacoche a l’air d’un gros collier bling bling. Un mec pointe Alexandre et lui dit : « Tu peux pas danser avec une sacoche. Tu veux juste pas être vu avec une sacoche. » Je le trouve crissement trop sérieux, le quasi drunk en chemise blanche. Je trouve ça trop mignon, moi, de voir un mec tenir trente secondes la sacoche d’une fille, le temps qu’elle se remette du baume à lèvres, ou qu’elle referme bien la fermeture éclair de ses bottes. 

Les mecs sont charmants quand ils ne savent pas dire Jager Bomb, mais pas quand ils se croient Casanova-évaluateur-d’IMC

Sadek me prend le bras et m’attire vers lui : « C’est quoi les shooters avec de la Red Bull dedans? Ça fait trois fois que j’en demande à la barmaid et elle ne comprend pas. Jager Dager? Guiness Pump? » Je l’embrasse sur la joue : «  Laisse-moi commander. » La barmaid rigole quand je dis: « Des Jager Bomb, please. » Sadek en distribue à tout le monde, et le mec anti-sacoche commence à me parler, en pointant une superbe fille devant lui : « Cette fille là, l’autre gars-là, Léonard, il peut bien la cruiser, moi je l’ai évaluée, je suis vraiment bon pour évaluer le taux de gras et le taux de seins, sans que la fille s’en aperçoit, j’ai beaucoup d’expérience, et elle a l’air belle, mais elle doit pas être satisfaisante toute nue. » Je fais les gros yeux : « Elle a une face de fille chiante, mais elle est belle, et je te jure que tu es pourri pour évaluer subtilement, parce que je devine tes yeux et ta face dans ma craque de seins depuis tantôt. Tu les regardais pas quand j’avais mon cardigan, mais depuis que mes tétons sont tous durs dans ma robe trop légère, tu te demande si je fais du B ou du C. »

Les mecs aiment les filles habillées en bergère punk tant que les filles ont une chatte rasée

Je rejoins Sadek et Alexandre Le Grand devant le deejay, avec d’autres shooters de Jager Bomb. Ils dansent avec une libanaise aux longs cheveux foncés, habillée en chemisier gris à froufrous et jupe taille haute noire. Je trinque avec eux. Alexandre Le Grand dit que c’est dégueulasse, mais il avale quand même. Il caresse ma robe : « C’est tout doux. » Je lui rappelle que ce matin je me suis rasée partout, et que ma chatte doit être aussi douce que ma robe de La Petite Maison dans la Prairie.

Étiquettes : , , ,

2 Réponses to “Je suis presque honteuse de juger les mecs – parfois”

  1. Bengal Says:

    À la lecture de cet article, je n’ai qu’une question; est-ce que Mary Ingall avait une craque… Je google…… pas possible de savoir, trop habillée. Tu crois que ton chum évaluateur expert le saurait?

  2. melodienelson Says:

    Hahahahahaha j’ai googlé aussi et euh, c’est vrai que c’est impossible à savoir! Bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :