Son écriture fait peur mais ses fellations sont fruitées

Jac Barron aime les chats, est fan de sa concierge qui piste son mari avec un GPS nanotechnologique et écrit des thrillers psychiques redoutablement étonnants et angoissants. Son premier roman, Les Cicatrices, publié il y a quelques mois, relate l’histoire d’un jeune homosexuel kidnappé, gardé en otage par un bourreau qui torture d’autres adolescents devant lui.

C’est aussi un mec que j’adore, le seul avec qui je parle de Dieu et de fellations au melon d’eau. Il me donne toujours des conseils très sages.

[9:14:42 AM] Jac Barron: Il faut éviter l’ananas.

[9:14:46 AM] melodie nelson: Pourquoi?

[9:14:59 AM] Jac  Barron: Trop de fibres qui rappellent les poils de cul drus

Bande Annonce de Les Cicatrices : http://vimeo.com/11461692

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :