Blanches et pures comme de la coke

Kir royal et bientôt que de la vodka cachée dans un flacon d’alcool de pétasse

Marissa m’oblige à mettre une de ses robes extra courte jaune serin. Elle couvre mon cou et mon dos, mais elle dévoile trois centimètres de mon cul. Marissa dit qu’il faut profiter de l’absence d’Alexandre Le Grand et de Belle-Fille Première, partis au cinoche, pour se la jouer pétasses de luxe et se faire payer des drinks dans le bar de son hôtel montréalais favori.

Nous nous racontons nos réveillons, je lui confie que j’ai pleuré sur les genoux de Betty, le premier de l’An, à une heure du matin, j’avais juste l’impression que tout se passait trop vite, et que je détestais déjà janvier parce qu’Alexandre Le Grand souhaitait que nous cessions de boire pendant genre deux semaines, dès que sa fille retournerait chez sa maman. Marissa dit what the fuck, nous boirons de la vodka, ça sent pas, il devinera pas que tu te saoules encore et je t’apprendrai à cesser de faire des petits yeux de cochonne quand tu as trop bu, et à garder le dos droit et les jambes croisées comme une dame, dès que tu commences à être saoule, tu es style poupée de chiffon, les seins trop par en-avant, et les petites culottes super visibles. Je l’embrasse, et je trempe mes lèvres dans mon kir royal, contente de retrouver ma copine extra, après une semaine sans nous savonner sous la douche le matin.

Elle me raconte qu’elle n’a pas offerte d’escorte à son mec, finalement, elle n’a pas osé, bientôt, bientôt, dans une semaine, ou deux, ou pour son anniversaire, dans un mois. Elle dit mais nous avons baisé toute une journée, devant une caméra installée sur une pile de cinquante National Geographic genre. Elle dit je recommence à travailler juste dans une semaine, alors c’est pas grave que ma chatte soit trop défoncée, j’aime pas les histoires de famille de mes clients, pendant le temps des Fêtes, j’aime pas qu’ils me demandent ce que mes parents m’ont donné comme cadeaux et si mes cuisses sont pas un peu plus grosses qu’avant à cause de la tourtière au chevreuil de ma grand-mère.

Le sosie de Hugh Dancy est super sympa

Nous buvons un autre kir royal, avec le barman, un copain de Marissa, je lui dis à trente reprises qu’il ressemble à Hugh Dancy, et il me fait un clin d’œil craquant à chaque fois. À dix heures, Marissa trouve que le bar est ennuyant, et trop vide, alors elle téléphone un autre de ses copains et nous nous invitons chez lui. Elle promet au mec que nous sommes les plus belles filles du mois de janvier, le teint blanc comme la coke et les jambes douces sous des bas collants translucides. Je lui mords un bout d’oreille et je lui rappelle que je quitterai tôt, demain je vais à l’aéroport, c’est le départ de Belle-Fille Première, après deux semaines au Québec, elle retourne à Lyon.

Bibliothécaire cochonne et grand-mère sadique

Nous hélons un taxi, le chauffeur dit qu’il dormait presque avant de nous sentir, à dix mètres de lui, il a le nez pour les femmes. Marissa soupire, et écoute ses messages sur son cellulaire. Le chauffeur me regarde et il me raconte le dernier film qu’il a visionné, il y avait une fille habillée comme une bibliothécaire, avec des lunettes, une jupe droite et une blouse attachée jusqu’au dernier bouton, et un mec était avec elle, et la fille a retiré son habit de bibliothécaire et elle était toute en latex, une vraie sadique, en latex noir, et elle a obligé le mec à se coucher sur son lit, et elle l’a frappée, et après elle a appelé sa grand-mère et sa grand-mère a monté sur le mec et elle l’a violé.

Faut vérifier la définition d’une orgie dans le dictionnaire

Je demande c’est quoi le nom de ce film-là. Le chauffeur continue en me disant aie et j’ai déjà vécu une orgie, excuse-moi si le terme est trop cochon, je veux offenser personne, j’ai vécu une orgie à trois genre, j’étais avec une fille et une Russe que je connaissais depuis deux semaines, je la ramène chez moi ok, je pensais avoir à la travailler un peu, j’avais rien à lui faire boire mais je voulais la baiser.

Marissa me donne un coup sur la cuisse, en roulant des yeux. Le chauffeur dit mais la fille, je te jure, elle est arrivée chez moi et elle s’est déshabillée, sans que je lui dise de faire ça, je te jure, et là elle était sur moi, mais j’y arrivais pas, j’étais fatigué, je débandais, alors la fille elle s’est levée et elle est sortie de ma chambre et elle est allée au salon, mon frère écoutait la télé, elle a rentré sa main dans sa culotte, comme ça, man, comme ça, mon frère était trop surpris, et elle a dit oh my God that’s what I wanted, elle voulait la grosse queue de mon frère, elle s’est mise à me pomper et à pomper mon frère aussi, et la queue de mon frère est devenu super grosse et super dur, elle m’a repoussée et elle a sauté sur mon frère, elle l’a baisé devant moi, man, mon frère, une vraie nympho, elle avait vraiment besoin d’une queue, et après elle est partie.

Marissa lui dit que nous sommes arrivés à l’adresse désirée, le chauffeur de taxi s’arrête, mais il continue à parler, en nous regardant dans le rétroviseur, et il dit deux jours après, elle m’appelle, la Russe, et elle me dit qu’elle est pas capable de marcher tellement mon frère l’a déchirée, man, je l’ai plus revue après, une vraie orgie, man, j’y avais jamais pensé, de vivre une orgie, je suis pas un pervers, je me promène pas dans la rue en pensant à baiser toutes les filles que je croise. Marissa le paie, ouvre la portière et affirme d’une voix de pétasse en total contrôle, connard tu es peut-être cute, mais une orgie c’est pas un mec qui regarde son frère se faire branler, tu m’en reparleras quand tu te feras ouvrir le cul pour que le caissier du dépanneur proche de chez toi se décapsule une bière.

5 Réponses to “Blanches et pures comme de la coke”

  1. 23 Says:

    Heureusement que certaines bières se dévissent maintenant 😛

    23

  2. magnolia Says:

    Première visite chez toi et je crois que je vais devenir accroc!
    J’aime le genre arsenic!

    Très bon texte.

  3. melodienelson Says:

    23: Haha, je crois pas que Marissa aie déjà essayé anyway. Elle aurait trop peur de blesser sa belle petite chatte.

    Magnolia: Merci et bienvenue ici chérie! Tu es craquante aussi. Bisous!

  4. boutdenain Says:

    Je deviens accro aussi.
    Tu te laisses lire comme un charme Mélodie.

  5. rudeolphe Says:

    ouais, ce texte là était pas du matériel de crosse trop efficace, j’aurais aimé qu’ça finisse mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :