Je rêve que je suis une bûcheronne à violer

                          

Collation: Massepain Zentis enrobé de chocolat

Petites culottes : Tanga en dentelle vert lime

Je suis couchée sur le ventre, Marissa est à côté de moi, on se la joue intellos-qui-boivent-du-thé-qui-goûte-la-canne-de-Noël, elle termine La Guerre de La Conquête, et moi je l’interromps pour lui lire des passages de La Massothérapeute, une histoire de massothérapeute-à-ne-pas-appeler-masseuse qui croise des rouquines Orange Crush et des clients aux pieds qui puent le fromage et le curcuma et des clients gentils qui s’excusent quand leur ventre gargouille. Marissa soupire, elle dit tu veux pas regarder un film porno avec des filles qui sucent des poneys? Je lui donne une mini fessée et je lui promets tantôt, attends, le mec qui tripe grano et tantrisme raconte qu’il comprend pas pourquoi les femmes se paient des prothèses mammaires, il dit qu’on a juste à bouffer plein de poulet et à boire du lait, il y a tellement d’hormones dans ça, nous devrions avoir des grosses boules après quelques semaines.

Marissa annonce qu’elle arrête le lait de soya, et qu’elle va s’acheter uniquement du lait à 3% de gras maintenant. Je repousse le livre, je me tourne sur le côté et je regarde Marissa, qui se touche les tétons en relisant dix fois la même phrase de son livre historique. Elle est toute belle quand elle fait des efforts pour ne pas avoir l’air de s’ennuyer mortellement.

Je dis hier j’ai rêvé que je travaillais encore comme monitrice au camp Carowanis, putain de camp pour diabétique ou tous les moniteurs se saoulaient et fumaient de l’herbe dans la forêt, j’ai rêvé que j’étais toute seule dans une tente de l’armée, un mec en chemise à carreaux, avec une moustache, est arrivé, avec sa mère, et il m’a frappée, pour que je m’évanouisse, dans la tente il y avait une lampe, une télévision, sa mère lui disait quoi piquer, quand sa mère est sortie pour frapper une autre monitrice, le mec s’est assis près de moi, il a commencé à manger un vieux sandwich, et il me regardait, j’étais pas inconsciente, j’avais les yeux fermés, mais je savais qu’il me regardait, et ça m’excitait, il a décidé de se pencher vers moi, il voulait me faire jouir, il s’est frotté la queue entre mes jambes, j’ai poussé un petit gémissement, je pensais qu’il allait me tuer, mais il a dit oui, gémis, j’aime ça, et sa mère est arrivée, il est sorti, rapidement, puis il est revenu, il avait des putain de branches d’arbres dans les mains, je restais immobile, je ne savais pas si sa mère était là, j’étais sûre qu’elle lui demanderait de me tuer si elle savait que j’étais pas inconsciente, et il me touchait super bien, brusquement, mais super bien, j’avais envie de jouir juste à le sentir mordre mon cou et détacher mon skinny jeans, et il continuait à me chuchoter des trucs cochons, j’avais des poils de moustache dans l’oreille, il a descendu mes jeans, j’étais en petites culottes, il me traitait de petite cochonne, il continuait à manger son sandwich pourri en me rentrant sa queue dans la chatte, et il me rentrait des branches d’arbres dans le cul, ça me chatouillait, il m’a baisée comme ça jusqu’à ce que je jouisse, après il est parti, en me disant de me la fermer, pour pas que sa mère me rentre un canon de fusil de chasse dans la chatte, il est parti, sans me donner son foutre, il voulait juste que je mouille, et que je tremble, sous lui.

Marissa rigole, tu es folle, tu es vraiment folle, viens te crosser avec moi en regardant des vidéos de gang bang à la place de me dire que tu fantasmes sur des mecs moustachus. Elle se lève, et elle ajoute, j’ai acheté de la tequila aussi, tu veux de la tequila, chérie? Je l’applaudis, et je dis je t’adore pétasse, je vais trop m’ennuyer quand tu ne seras plus là, faudra que je loue l’appartement juste à côté du tien pour que nous continuions à déjeuner ensemble, et à prendre des bains moussants avec plein de petits canards jaunes qui vibrent.

source photo: http://www.marchanddefeuilles.com/

6 Réponses to “Je rêve que je suis une bûcheronne à violer”

  1. Kay Says:

    C’est vrai que des bûcherons, c’est pas mal HOT.

    J’ai toujours eu un faible pour les chemises carreautées.

  2. melodienelson Says:

    Kay: Mais là c’est la chemise carreautée crotée d’un voleur moustachu! J’ai jamais fantasmé là-dessus moi, avant. Mais c’était vraiment bon, comme rêve, je pense même que j’ai joui pour vrai parce que j’avais un peu mouillé les draps.

  3. 23 Says:

    Je n’avais jamais considéré le potentiel érotique des poils de moustache dans les oreilles… Mais bon, je me suis rasé moustache et bouc il y a quelques temps déjà, et 97 n’a pas l’air favorable à la repousse (moi non plus d’ailleurs)… tant pis, de toute façon je n’ai pas de chemise de bûcheron et ma mère n’est pas là quand je fais mouiller les filles 😛

    23

  4. Kay Says:

    C’est vrai que des chemises carreautées c’est pas mal tout le temps crotté.

  5. Alexandra Says:

    Mmmm.. Ça m’a étonnamment excité! J’aime bien les mecs poilus avec des grosses mains rugeuses …!

  6. melodienelson Says:

    23: Hahaha je suis très contente de savoir que ta maman n’assiste pas à tes ébats!!!! Tu dois être sexy comme tout, et avec un bouc, ummm, j’aurais aimé voir ça! Bisous!

    Kay et Alexandra: C’est pas ma faute si je rêve à des mecs poilus avec des chemises sales! Je vous jure que je saurais résister si j’en croisais un dans la forêt genre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :