Baise devant un salon de coiffure aux effluves de libanais

J’ai un métabolisme qui me permet de manger des crêpes tous les jours

Juste avant de montrer mes nouvelles gougounes Betsey Johnson à Alexandre Le Grand, je salue Lola et Britanny, elles vont boire du cidre à cinq minutes du travail. Lola boit du cidre et du vin, jamais de la bière, ce qui lui permet de dire qu’elle est une alcolo classe. Et Britanny boit du cidre et du porto et du vin et de la bière, et elle matche son ombre à paupières à ses vêtements. Aujourd’hui elle a une écharpe mauve sublime et une grosse ligne de crayon pour les yeux mauve brillant, elle est trop hot.

J’embrasse Alexandre Le Grand, et je retire mes jeans et ma petite veste grise super sage, Alexandre Le Grand tend une main et pince mes tétons, et je mets rapido une mini robe Olivia extra serrée, mais la crêpe oeufs-épinards-jambon-gruyère que j’ai bouffé comme lunch chez Juliette et Chocolat ne paraît pas du tout, thank God mon métabolisme et mes prières. Je dis à Alexandre Le Grand qu’il faut cesser tout de suite de toucher ou de quasi raser le bouton qu’il a au menton, le pauvre amour, il a la peau toute rougie et je lui dis qu’on passera à la pharmacie après un ou deux drinks.

J’aime les vieux monsieurs mais pas ceux qui gardent leur chapeau dans un bar

Au Confessionnal, Gaspard boit un baril de Stella en regardant distraitement Sophie. La barmaid porte d’énormes hoops en argent aux oreilles et une robe blanche super cute, sans soutif en dessous. Moi il faut trop que je me trouve un soutif qui s’attache à la taille pour ma nouvelle robe Roberto Cavalli. Elle est noire et classe style Audrey Hepburn-avec-un-croissant-dans-les-mains, mais mes tétons sont total visibles sous le tissu trop mince et le dos est nu, donc pas de soutif bandeau. C’est super malheureux, je la porterais bien pour un cocktail en famille, mais à date, je ne l’ai mise que pour sucer Alexandre Le Grand.

Je sirote un gin tonic et Alexandre Le Grand et Gaspard parlent du cul de la fille assise à côté de nous, son cul est tout rond dans un pantalon noir moulant, et elle rigole avec deux copines gorgeous style jeunes-trentenaires-professionnelles-qui-vont-chez-le-coiffeur-pour-des-mèches-à-toutes-les-semaines. Un vieux monsieur de genre soixante-dix ans, avec son chapeau sur la tête, c’est impardonnable, s’approche des filles gorgeous et leur parle de sa voiture, de son dernier voyage dans les Caraïbes, il a la peau du visage brunie et craquelée, il leur fait des sourires parfaitement dégoûtants. Je regarde le visage des filles, elles sont sympas, parlent un peu avec lui, mais sans le regarder dans les yeux, elles avalent des shooters en se regardant même pas avec urgence. Elles me font penser à Betty, elle aussi serait gentille avec le monsieur, tout en se demandant quel serait le moment le plus approprié pour crier à l’aide ou courir aux toilettes. Un ami du vieux monsieur arrive, il ressemble à l’enfant de genre Peter McKay et Ricky Martin, et il raconte des blagues et parle des bonnes bouteilles de vin qu’il a chez lui. Il donne une tappe amicale sur l’épaule du vieux et il dit aux filles qu’à tous les deux ils sont presque millionnaires. Les filles ne réagissent pas, alors le vieux monsieur commence à faire des sourires parfaitement écoeurants à une blondinette style trentenaire-saine-qui-se-lave-au-savon-Dove.

Gaspard montre un courage extraordinaire avant une opération très sexuelle

Sophie nous amène des shooters, Alexandre Le Grand en demande un de Jack Daniels, on trinque avec avec Sophie, et Gaspard nous annonce que mardi prochain, il se fait retirer sa troisième couille parce que ça le dérange lors de ses ébats amoureux. Je lui demande s’il va être capable de marcher après, et de porter des pantalons, il est super courageux. Je me sens super petite, faut que je me mette sur le bout des pieds pour parler à Gaspard et Alexandre Le Grand parce que je porte des souliers plats à bout pointu, pas des souliers de stripper. Ça me déstabilise too much d’être dans dans un bar avec des souliers plats, je recommancerai plus jamais. Alexandre Le Grand dit qu’il y a trop de cougars ce soir au Confessionnal. Gaspard dit qu’il a un faible pour toutes les filles qui ressemblent un peu à India Desjardins, depuis qu’il a attendu une heure dans un Salon du livre avec sa fille chérie qui s’est fait dédicacer un livre par l’auteure. Il la trouve gentille, souriante, et il dit qu’elle a l’air propre et pas compliquée comme dans ça-ne-me-dérange-pas-que-tu-laves-pas-tes-mains-avant-de-manger-un-cupcake.

Nous quittons assez tôt, il fait encore un soleil flamboyant, nous allons nous chercher du libanais à bouffer chez Amir, Alexandre Le Grand s’achète un produit pour cacher son bouton et il m’offre un illuminateur de teint Benefit, j’ai instantané envie de lui lécher le trou du cul. Dans l’auto, je baisse les bretelles de ma robe et je colle mes seins l’un contre l’autre et je demande tu veux pas fourrer ta tête dedans, amour ? Alexandre Le Grand arrête dans le stationnement derrière un salon de coiffure fermé, il baisse ses pantalons et sélectionne le dernier album de Moby sur son Iphone. Je caresse sa bite, je la rends toute dure, je me penche, je suis à genoux sur le siège en cuir, j’ai la bouche pleine, il dit que je vais profond, je suis toute contente parce que je suis pas la meilleure pour le deep throat avec une bite large comme ça, il dit qu’il a envie de moi, je dis tu viens dans ma bouche, j’ai besoin de goûter ton sperme, il dit cochonne, je résisterai pas, mais essaie de monter sur moi, allez.

 Je suis maintenant une pute de char

Alexandre Le Grand recule un peu son siège et je lui monte dessus en riant comme une pétasse presque vierge des automobiles, je veux dire j’ai baisé dans des toilettes trois-quatre-cinq fois, dans le gazon près du Musée Contemporain, dans des parcs, dans la douche, dans une galerie d’art, dans la forêt après un pique-nique improvisé, j’ai laissé Alexandre Le Grand remonter ma robe et me donner la fessée dans le métro, dans la rue, dans une pizzeria, mais baiser dans une auto et non pas sucer jusqu’à ce que ça gicle dans ma bouche, je me souviens pas. Alexandre Le Grand me fait bouger, ses mains s’agrippant à mes hanches, je suis toute serrée, pas encore toute ouverte pour sa bite, je caresse ses cheveux et je lui dis que je veux un doigt dans le cul, il me fourre un doigt dans la bouche, je le suçotte et après il me le rentre direct dans mon petit trou, il me traite de cochonne et j’écrase mes seins dans sa face. Il dit je vais venir vite, pardon, et je dis viens amour, tout de suite, et je me roule le clito entre deux doigts en le regardant comme une panthère-rousse-en-chaleur (je pratique ça devant le miroir quand je suis trop fatiguée pour lire du Philip Roth).

Nous n’avons pas de mouchoirs dans l’automobile alors je lèche les dernières gouttes de sperme et ma mouille sur la bite de mon mec. Je lui fais promettre de me rebaiser encore une fois dans la soirée et nous mangeons notre shish taouk, en parlant des faux seins de Miss Californie.

6 Réponses to “Baise devant un salon de coiffure aux effluves de libanais”

  1. modotcom Says:

    une pute de char devenant une panthère-rousse-en-chaleur (s’étant préalablement pratiquée devant son miroir) et à la veille de manger un shish taouk, t’es vraiment précoce ma mignonne, et d’une habituelle adorabilité. À c’t heure, tu n’es plus une vierge de char; tu serais même à la veille de devenir une pelote à tires. Ah jolie Mélodie, tu es mon idole et mon fantasme. Pas de collants brillants dans les gougounes Betsey Johson? Ok là, bises!!!

  2. misspotin Says:

    Je me suis sentie en sevrage de ne pas t’avoir lu depuis siiiiii longtemps! lol

    En passant, moi je ne sors jamais en souliers plats après 18h, les vendredis et les week-ends. Règle d’or.

    À moins que tu sois une panthère rousse de 6 pieds!lol

    Donc, chérie, je comprends, il ne faut jamais sortir avec des souliers plats, ça enlève tellement de la sexattitude, sexappeal.. u know!

    Dis-moi,tu n’as pas mangé un des gâteaux choco, exta choco avec choco fondant + boule de crème à glace vanille, pêché du siècle chez Juliette et chocolat?

    – petit coquille dans ton texte ma chouette:
    qu’il y a trop de cougars le ce soir au Confessionnal- le ou ce soir? 😉

    a+++
    air kiss

    Miss Potin, obsédée de chocolat.

  3. Patrick Dion Says:

    Tu as perdu ton lectorat féminin après ta première phrase:

    « J’ai un métabolisme qui me permet de manger des crèpes tous les jours »

    C’est probablement ce qui les fait le plus chier, plus que le fait que tu t’envoies ton mec comme dans le plus beau de leurs fantasmes. 😉

  4. 1suisse Says:

    nice. bon désolé je vais casser l’ambiance… on va p’têtre pas démarrer le débat ici ^^ mais faudra m’expliquer comment, sans mouchoirs, tu peux te retirer proprement (juste quelques gouttes à lécher) d’une telle position, sans avoir à ramasser (avec ta bouche comme tu l’écris ou avec ce que tu veux) des « débris » un peu partout, plus que quelques gouttes. enfin, on a p’têtre pas la même voiture ? 🙂

  5. melodienelson Says:

    Bon, vraiment, mea culpa, et merci Miss Potin pour le « le ce », et Lola chérie, qui m’a appris à bien orthographier le mot « crêpe », je suis tellement désolée, je fais toujours des fautes, mais pas autant, et grkshfghdg, je voulais mettre cet article trop rapidement en ligne avant de me taper la fin du deuxième tome d’Edencity de Zimmermann.

    Et Mo: Promis pas de collants dans les Betsey Johnson! Je les porterai qu’à la piscine ou pour aller à la crèmerie anyway, je les ai trouvées chez Winners, elles sont cutes-cutes-cutes. Et moi, plotte à tires, nan, mais sans joke, je voudrais bien, juste avant qu’ALG vende sa dernière auto, je voulais trop qu’il me photographie couchée dessus ou en train de la savonner en maillot et souliers de stripper. Mais trop tard. Occasion manquée. Je reste ton idole et ton fantasme, plutôt qu’une plotte à tires, c’est certainement plus gratifiant!

    Miss Potin: Ouais je suis total d’accord et je vais t’imiter, tu me trouveras plus jamais en souliers plats après 18hrs, promis juré avalé, je trouve que c’est une règle de vie essentielle. Merci de me dompter, vraiment! Et nonnnn, j’ai pas encore succombé au péché du siècle de chez Juliette et Chocolat, moi je veux goûter leur crème glacée, bientôt bientôt! Et j’ai jamais pris leur shooter au choco non plus, toi?

    Patrick: J’ai un lectorat féminin super gentil et intelligent et qui ne m’en voudra pas du tout pour cette phrase, j’en suis certaine. Enfin, on oublie la pétasse naine qui me lit juste pour me baver-cracher-whatever sur le dos après. Elle, je peux la faire chier anytime, c’est juste trop drôle. Mais tu es super chou de m’écrire ça, je veux pas changer, please, please mon Dieu.

    1suisse: Je te jure, jure, jure, moi je te garde le sperme bien au fond de moi, n’importe quelle position, pendant au moins une heure. C’est vrai que lorsque je suis on top, ça peut couler un peu, mais là j’avais une petite culotte et des collants, alors le sperme d’ALG il était en moi et un peu sur mes cuisses, je sais pas, et un peu sur le bout de son gland, pas ailleurs, pas contre les vitres, pas sur mes joues, pas sur le volant, et pas sur la banquette arrière, vraiment. Moi ALG me baise le matin à sept heures, et c’est à neuf heures, arrivée au travail, que je sens ça couler comme dans un rafting genre dans mes culottes. Faut faire un film pour te le prouver? Haha. Bisous!

  6. 1suisse Says:

    excellent ^^ merci pour ta réponse. je dis pas non pour le film 😉 mais c’est pas parce que je te crois pas ou que je te croyais pas. je sais bien que c’est possible, mais je me demande juste comment. sûrement une histoire de contraction du canal, etc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :