À la Repentignoise = aspirer le gland jusqu’à jouissance plus-qu’extatique

Vernis : Revlon, Berry Delicious

 

Après avoir visité des condos, dont un datant de l’époque victorienne et ayant abrité Lionel Groulx pendant quelques mois, Alexandre Le Grand m’a concocté un repas trop yummy yummy : un gratin de courgettes au parmesan, avec amandes émondées sautées aux fines herbes, accompagné d’une sauce rosée avec champignons et jambon de pays. Miam, je m’en pinçais le clito. Je lui ai dit que c’était mon plat favori de tout les temps. Et il a dit, l’air tout furieux, je croyais que c’était ma bite.

Pour me faire pardonner, je vais le sucer à la Repentignoise bientôt-bientôt.

9 Réponses to “À la Repentignoise = aspirer le gland jusqu’à jouissance plus-qu’extatique”

  1. Chocolyane Says:

    Hum. Tu m’invites à souper bientôt, dis? 😉

  2. Garamond Says:

    Quelque chose de bien qui vient de Repentigny ? je tombe en bas de ma chaise !

  3. Bast Says:

    Tu me donnes faim… 🙂

  4. melodienelson Says:

    Chocolyane et Bast: Je sais! Il est trop bon…je cuisine même pas, moi. Oh et Choco, si tu promets de pas faire des points de couture sur ton magnifique chandail!!!!

    Garamond: Oh je veux pas blaster la ville de mon enfance parfaite. Mais ouais je te jure, les Repentignoises, dans la vingtaine, on clanche toutes les autres banlieues pour les pipes. Juré. Avalé.

  5. Chocolyane Says:

    Mélo, t’es vraiment une garce. 😛

  6. melodienelson Says:

    Chococotte: Je sais. Et j’adore.

  7. modotcom Says:

    méchant menu!

  8. Arbiter-Elegantiarum Says:

    Un repas complet (de cette qualité) contre une pipe … J’espère que les repentignoises sont à la hauteur de leur réputation sur ce coup, sinon le pauvre Alex se fait franchement entuber. Ce que c’est chiant de cuisiner !

  9. melodienelson Says:

    Je te le jure Arbiter-Elegantiarum (méchant trip de prononcer ton nom, ça veut dire quoi?)! Et puis, le pauvre Alex adore cuisiner, vraiment, il cuisine depuis qu’il a dix ans, tout seul dans une grange abandonnée avec ses grands frères, alors que sa maman tentait de gagner sa vie en vendant des médicaments dans des petits villages français. Et moi, et bien, j’adore perfectionner l’art de la pipe!

Répondre à melodienelson Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :