La cape de Batman dans les palmes de bambous

 

breuvage: Guru light

lecture: John Leland, Why Kerouac Matters

 

 

 

J’ai une agente immobilière de 60 ans. Elle n’a jamais participé à Loft Story et elle ne vend pas des condos à Mont Tremblant. Mais elle a des histoires extras à raconter, des histoires de vols sur des avions Air Canada, des histoires de chorégraphies improvisées de nage synchronisée, toute nue, au Bahamas, des histoires sur sa fille qui n’a pas d’enfant, de son ex-mari qui donne des millions à sa deuxième ex-épouse, et des histoires kinky. C’est elle qui dit ça, le mot kinky. Nous visitions des logements avec elle.

 

(J’adore voir ce que les gens gardent, à la maison. Une fille vivait avec son frère, ils avaient ensemble genre quinze animaux à la maison, chat, iguane, rats, lézard, et des poissons dans l’aquarium sur le balcon, à l’extérieur. Il y avait une fille peroxidée, fin trentaine abîmée, à l’appartement plein de vêtements partout, à la chambre sombre et sans électricité, qui se mordait les lèvres au gloss pâle en regardant avec insistance Alexandre Le Grand. Et un boxer qui avait un chihuahua trop mignon, j’ai failli le piquer parce qu’il me léchait le visage sans haleine de merde.)

 

Et là mon agente immobilière, en regardant le ventilateur à palmes de bambous accrochés au plafond, elle a dit j’ai une histoire kinky à vous raconter, tantôt dans l’auto. Nous avons dit tout de suite à l’autre agent, bye bye, c’est superbe, mais c’est trop petit, nous voulons un million de chambres parce que nous voulons avoir un million de bébés. Savannah, assise avec sa sacoche à blings blings dans l’auto, a commencé à nous raconter qu’elle a un couple d’amis, qui, pour leur quarantième anniversaire de mariage, a décidé de virer pervers. Le mec a attaché son épouse avec de la corde, à la tête de lit. Elle était toute nue et frétillante devant son homme, déguisé pour l’occasion en Batman. Le mec s’est mis debout sur une chaise, avec l’intention de sauter et de faire un vol plané jusqu’à son épouse. Il la sauverait du méchant qui l’a attachée, la lécherait jusqu’à ce qu’elle gueule merci merci homme masqué. Mais, mais, la cape de Batman s’est prise dans le ventilateur, au moment du saut ultime. Et le mec est tombé, inconscient, sur le plancher de sa chambre. Son épouse capotait, elle a pissé sur le lit et a réussi à se détacher. Elle a appelé l’ambulance, a déshabillé son mari pour pas qu’il arrive à l’hopital déguisé en superhéros.

 

Nous n’avons pas trouvé la maison de nos rêves hier, mais se faire lécher par un chihuahua et l’histoire du vieux couple kinky m’empêche d’être totale déçue.

Une Réponse to “La cape de Batman dans les palmes de bambous”

  1. Alyss Says:

    Elle connaît ses classiques Mme Kinky ! ;o)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :