Un cadavre au vanilla latte, rue Sherbrooke Ouest

lecture: Melina Gerosa Bellows, Wish

musique: Café Goya, Shanti Chillout

breuvage: Brio Chinotto

Je bois au compte-gouttes un Venti Skinny Vanilla Latte au Starbucks rue Sherbrooke Ouest-Claremont avec Lilianne, après m’être procuré un miroir de table blanc vieilli chez Zone (il est au fond de ma garde-robe right now, j’attends l’appartement idéal), et après avoir aidé Lilianne à choisir deux paires de souliers chez Scarpa, et un foulard à franges trop chou à motifs de petits cœurs rouges chez Ben et Tournesol.

Nous ne discutons pas vraiment, elle lit le nouveau Nightlife, et geignait en se demandant pourquoi il n’y a jamais de photographes quand elle sort dans les bars des dernières pages du magazine. Moi je lis une analyse de l’œuvre de Philip Roth en trouvant formidable qu’il puisse écrire autant sur la masturbation et sur des trucs scatos, sans jamais tomber dans la pornographie. J’aime Philip Roth parce qu’il est juif. J’ai vraiment un truc pour les juifs. Je sais, j’écrivais il y a quelques mois que je n’avais pas de type mais la vérité c’est si le mec est juif et qu’il porte des jeans plus larges que les miens, je l’adore en deux secondes et demi.

J’écoute aussi les étudiants de Concordia tout près de nous, il y a un mec insupportable qui s’exclame « Story of my life! » à la fin de toutes ses phrases. Une fille habillée en American Apparel une size trop serrée qui dit qu’elle a eu 80% pour son dernier devoir et qui répond après trois sonneries de son cellulaire, seulement pour marmonner « No gym tonight, too tired, bye. » Lilianne dit qu’elle pense peut-être reprendre avec Léopold parce qu’il joue au soccer, parle de son neveu de trois ans avec du bling-bling dans les yeux et habite dans un énorme rez-de-chaussée rénové sur le Plateau. Elle dit aussi qu’elle aime l’hiver parce qu’elle sue moins en baisant.

« What do you do on Valentine’s day? », la miss American Apparel demande. Un étudiant dit « Nothing. ». La fille propose une fondue orgiaque au choco chez elle. Lilianne dit qu’elle s’est acheté des cœurs en confettis pour le bain, elle resterait jusqu’au 15 février midi à se plisser la peau dans un bain trop chaud, parce que la Saint-Valentin, elle n’a jamais fêté ça et que ça la déprime grave de voir la moitié des filles habillées en rouge. Le rouge, elle dit, ça craint quand c’est porté en uniforme par des matantes et des filles de Laval et des filles un peu trop portées sur la Haagen-Dazs. Et ses clients seront pas sur l’ordi à chatter cette journée-là, mais avec leur femme-petite copine-blind date au resto. 

Trois « Story of my life! » et « I did not insult her » après, je ferme mon Philip Roth et je demande à Lilianne si elle sait combien de calories il y a dans un Venti Skinny Vanilla Latte. Elle dit 160 calories si c’est avec du lait non-fat. Je dis ouah c’est le top pour les régimes, je pourrais en prendre trois par jours et me sentir pleine et avoir ma ration de produits laitiers et de caféine et euh, c’est tout, faut vraiment que j’arrête de prendre du poids, j’ai presque l’air de faire une grossesse nerveuse avec mes cinq livres en trop. Lilianne me dit de la fermer et elle me rappelle que je voulais m’acheter des suppléments d’acide folique et du Frangelico avant de repartir chez moi. Je dis je peux pas me faire carter là là parce que ma carte d’assurance-maladie et ma carte étudiante périmée sont dans la poche d’une autre sacoche.

Je finis mon café goûteux de fille en wannabe régime et nous marchons jusqu’à la banque pour que Lilianne encaisse son chèque pour services rendus à webcam city. Elle dit je suis trop contente, j’ai genre fait une heure et demi avec le même mec, l’autre semaine, je suis trop plein de cash, je vais travailler juste trois jours la semaine prochaine je pense. Et en plus le mec qui l’a gardé en privé pendant un heure, c’était un cadeau d’une autre webcam girl. Myriam ne se sentait pas super bien cette journée-là et elle avait refilé le client à Lilianne, promettant au mec que Lilianne était discrète, sexy et soumise. Myriam avait expliqué à Lilianne les goûts de monsieur et Lilianne était allée se maquiller en cadavre. Ouais, le mec, il tripait chambre froide, teint bleu-blanc-gris et petit carton attaché par un fil au gros orteil. Sur le petit carton? Les circonstances du décès. Myriam avait dit à Lilianne que le mec aimait les événements violents, les meurtres crapuleux, pas les accidentés de la route ou les suicidées. Lilianne avait choisi d’être Madeleine Lorca, 18 ans, tuée à coups de couteaux par des filles jalouses de son titre de Reine du Bal de finissants.

« Et tu faisais rien, tu restais comme ça, et lui il se crossait? »

Lilianne me raconte que non, elle était un cadavre qui parlait. Elle ne bougeait pas. Elle restait étendue, un œil sur l’écran, pour voir si le mec lui écrivait une demande spéciale. Il voulait qu’elle lui donne tous les détails de sa mort, avec une voix de robot affectée, il s’énervait quand elle n’était pas assez convaincante, lui répétait que Myriam excellait en morte, se désolait que Myriam n’était pas là pour le rendre hard as a coffin. Lilianne n’avait pas le droit de rire, de sourire, ça embarrassait trop le client, il se sentait super coupable de son fantasme. Il lui a demandé une fois de changer son petit carton, de se choisir un autre décès. Lilianne a dit que son nom était Madeleine Verruckt, elle avait trente ans, et elle était morte après que son quatrième mari l’aie découvert en train de se rentrer un furet dans la chatte. Le client lui a demandé de changer encore. Lilianne a dit je m’appelle Lilianne, j’ai 22 ans, et je suis morte parce qu’un chauffeur de taxi voulait me baiser et j’ai dit non et il est allé dans une rue pas très passante, il est venu me rejoindre sur le siège arrière, a enfoncé sa langue dans mon nombril, et après un couteau suisse et il m’a baisée comme ça, ensanglantée. Le client a adoré, il lui a dit de fermer les yeux et d’essayer de ne plus respirer.

Une Réponse to “Un cadavre au vanilla latte, rue Sherbrooke Ouest”

  1. vera Says:

    Le rez-de-chaussée rénové sur le Plateau, ça vaut le coup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :