Nue pour me convaincre de cuisiner

apron 2

Ma copine Marion aime la couleur de ma peau : « Tu es la seule personne qui est plus blanche que moi d’habitude. »

Je lui dis que je suis toujours dehors, que mes seins, eux, sont blancs, ce qui jure avec mon visage et mon cou, et ça m’attriste, de ne pas avoir le corps au complet doré.

« Si je pouvais je serais toujours toute nue. »

Elle approuve, me dit qu’elle se fouette des voisins, qui, peut-être la regarde déambuler toute la journée avec son nouveau-né dans un porte-bébé, ses longs cheveux auburn et ses fesses rebondies aux deux mille taches de rousseur.

Elle me raconte aussi qu’elle n’oublie jamais de se rhabiller, quand le facteur ou le livreur de poulet au beurre sonne. Elle ne prend pas la peine de se vêtir, toutefois, quand c’est son ex qui retontit chez elle. Elle se glisse dans un tablier ou un mini short et va répondre à la porte, avec ses gros seins plus que visibles, rebondissants presque à chaque mot qu’elle prononce.

Elle me dit : »Mon ex, sa plus belle qualité, c’est ses tatouages. »

Nous trinquons et elle mange une croustille aux crevettes, pendant que je pense à son corps, dans un tablier. Et à mes deux-trois tabliers achetés pour me convaincre de cuisiner.

(J’en suis encore aux cupcakes et aux grilled-cheese. Mais mes fesses sont jolies dans un tablier, promis.)

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :