Lundi oui oui oui: comptines, placenta et molécules d’alcool

clueless

Je tente de me convaincre d’aller me démaquiller avant d’aller au lit, me coller-sucer-accueillir-la-queue-de-mon-mec-dans-n’importe-quel-trou-et-lire-deux-pages-d’un-livre-de-confessions-d’une-stripper-américaine.

Ce que j’aime le plus que ma nuisette marine à pois blancs :

Comptines à la Culotte à l’Envers. Partager un pain aux bananes avec Mini Fée au Starbucks. Luncher avec un ami campagnard venu à Montréal expressément pour s’acheter des cardigans. Quand cet ami me parle de son fils qui va bientôt travailler à Tahiti « Je veux être là à l’aéroport, quand il partira avec sa famille, peut-être avec Margot, peut-être juste moi, je veux être là, je me souviens quand j’étais allé travailler à Boston, c’était la première fois que je quittais la France et ma mère m’avait accompagné. J’y pense encore. Je veux que mon fils se souvienne de ce moment-là, de moi qui était là pour le regarder partir. ». Tableaux de molécules d’alcool.  Anniversaire de mon chéri – il ne m’a même pas demandé de cuisiner, j’avais commandé des plats chez le traiteur, mais il a préféré une poutine au poulet, je l’aime. Me toucher en regardant des vidéos de pornstars qui rigolent ensemble et qui s’aident à bien jouir – complicité et plaisir et belles fesses, yeah, mais ewww les cheveux longs d’un acteur. Encapsulation de placenta. Pique-nique dans la cuisine à manger du gâteau au chocolat avec Mini Fée et Belle-Fille Princesse. Commencer la journée et la finir avec la face d’Alexandre Le Grand entre mes jambes. Photoshoot inspiré du film Clueless. Mon papa qui fait mine de prendre la place de Mini Fée sur son cheval à bascule.

Bonne semaine y’all! Je vous souhaite pas de poux, pas de punaises et pas de pellicules dans les cheveux!

Étiquettes : , , , , , ,

2 Réponses to “Lundi oui oui oui: comptines, placenta et molécules d’alcool”

  1. Arianna Says:

    Je suis curieuse: quel est le titre du livre sur la stripper?

  2. melodienelson Says:

    C’est divertissant comme lecture, mais écrit d’une manière qui me laisse croire que ce n’est pas vraiment la danseuse qui a écrit le livre…Ça me donne l’impression d’un auteur ou d’une auteure qui a interviewé quelques danseuses, pour finalement faire un récit d’allure très véridique.

    http://www.chapters.indigo.ca/books/Confessions-Stripper-Tales-Vip-Room-Lacey-Lane/9780929712925-item.html?ikwid=lacey+lane&ikwsec=Home

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :