Ridée et doggy style

Parfois les gens ont peur de vieillir et de se retrouver tout ratatiné sous la couette, avec un verre de jus de pruneaux sur la table de chevet. Moi je devine que j’aurai toujours envie de ma dose quotidienne de foutre, même à quatre-vingt ans, comme Betty White, la charming actrice de feu Golden Girls.

«Does desire melt away with age? I’m waiting for that day to come. Sexual desire is like aging—a lot of it is up here … I don’t have a fella but if [my husband] Allen [Ludden] — or Robert Redford — were around, we’d have a very active sex life … I married my first husband because we wanted to sleep together. It lasted six months and we were in bed for six months. » Betty White

Source: http://www.thefrisky.com/post/246-betty-white-is-88-and-still-frisky/

Une Réponse to “Ridée et doggy style”

  1. lui Says:

    Merveilleuse saucisse, qui n’en attendait pas temps. Je me demande si les saucisses sont sensibles à la célébrité du dentier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :