Gamine irrécupérable

Au centre commercial de Repenpen, j’ai réussi à m’asseoir dans une drôle de machine, mon petit frère m’a proposé de mettre un dollar pour que je vibre dedans, mais oh fuck, je voulais juste me faire prendre en photo avec un Schtroumpf. Un monsieur m’a regardé les fesses, mais j’ai réussi à pas montrer mes petites culottes à pois.

Une Réponse to “Gamine irrécupérable”

  1. Ricardo Solon Says:

    un Schtroumpf si heureux avec le sourire pendu aux oreilles… de quoi rendre chaque passant completement jaloux ahahah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :