Défi : tenter de persuader mes parents de transformer le cabanon en maison pour canards

Au chalet de mes parents, je crois entendre un canard. Je ne prends pas le temps de mettre mes bottes, ni un manteau, et je cours en pyjama à motifs de penguins vers le lac, avec du pain dans les mains. J’aime encore plus les canards que le dernier Vanity Fair.

6 Réponses to “Défi : tenter de persuader mes parents de transformer le cabanon en maison pour canards”

  1. joce Says:

    Mignon,ta grande sensibilité envers les animaux et les autres,chère mélodie! Que Dieu te garde ma belle!

  2. melodienelson Says:

    Je voulais être vétérinaire quand j’étais petite, mais j’étais pas assez bonne en sciences, alors mon amour des animaux se retrouve ailleurs que dans une pratique professionnelle. C’est plus cool comme ça, j’aurais toujours pleuré en les vaccinant.

  3. vania Says:

    Ohhhh le canard solitaire!!

    Je faisais de la photographie sur le bord du fleuve ce week-end et j’etais toute triste de constater que les canards n’étaient pas encore partis pour le sud alors qu’il faisait vraiment hyper froid!!

    Tu as raison, on devrais tous leur construire des petites cabanes dans nos cabanons!!
    Excellente idée !! xxxx

    Bisous bella xxx i love you !! xxx

  4. RICHARD FILION Says:

    Lillith, tu aurais l’orgasme suprême à voir les canards,, dans la grande Anse de l’Ile Perrot ( je vais souvent dans ce coin ,mon fils reste au bord du LAC ST LOUIS,,, ils étaient pas loin d »un millier en fin de semaine (rassemblement ) avant de quitter pour le sud ,

  5. melodienelson Says:

    Vania: Oh j’ai eu la même réaction que toi, je veux pas qu’il gèle sur le lac, je veux qu’il parte pour la Floride! Mais j’ai hâte de voir tes photos! J’y vais maintenant, après avoir rassuré Paprikalicious qui a peur des feuilles qui bougent sous l’effet du vent (ouais, grosse peureuse).

    Bisous! Love you too!

    Richard: Oh j’aurais adoré voir ça! Un millier de canards! Wouah! Je me souviens d’un voyage familial en Gaspésie ou j’avais vu plein de fous de Bassan, ça m’avait inspiré des petits poèmes de gamine de dix ans.

  6. richard filion Says:

    Beaucoup de Mallards ,, mais principalement,, des morillons et des garots,,ces 2 derniers type de sauvagine sont des plongeurs,, non des barboteurs,,et naturellement des bernaches,,j’adore l’ile perrot ,, quel spectacle sur ce lac ,,proche de Montréal,,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :