Je ne fantasme pas juste sur les trip à trois de lesbiennes tchèques

décembre 21, 2014

Britney_Spears_sexy

J’écoute encore Britney Spears. Je ne l’écoutais pas à quinze ans, mais je l’écoute à quasi trente.

Elle me donne envie de manger des rondelles d’oignons, en faisant un striptease.

Grosses mitaines, choco chaud et relecture

décembre 21, 2014

La déesse des mouches à feu

Une amie partait en France pour près d’un mois, hier, et je voulais la voir pour lui donner des livres, quand elle ne serait pas entrain de faire bouffer des cuillères de miel à ses filles enrhumées ou de devenir best friend avec sa belle-famille qu’elle ne connait pas encore.

Je n’ai pas pu lui remettre les livres, finalement. Je décorais le rosier, dehors, pour en faire un arbre de Noël et les enfants avaient froid, nous avons pris poussette et grosses mitaines pour acheter du chocolat chaud. C’était le moment qu’avait choisi mon amie pour venir me dire au revoir. Les livres devant moi, j’ai décidé d’en feuilleter certains, de m’arrêter aux pages que j’ai marquées, mes pages préférées.

“On a écouté Cannibal Holocaust tout de suite après. C’était meilleur que Face à la mort. Y avait une histoire, au moins. En plus, paraissait que des comédiens étaient morts durant le tournage. La passe où les cannibales empalent la fille était trop dégueulasse. Je me suis caché le visage dans le cou à Keven. Il a dit qu’on pouvait arrêter le film, si je voulais. Je voulais pas, pis j’ai commencé à l’embrasser. On a baisé sur le divan du salon en entendant le monde dans le film mourir un après l’autre.” Geneviève Pettersen, La déesse des mouches à feu

Seins, etc

décembre 18, 2014

co dodo sexe

Mercredi, c’est la journée de publication de ma chronique Canoé! Cette semaine: une sextrospective de l’année 2014. Des seins, des fesses, de la porno qui dérange.

Je fais aussi partie, depuis peu, de l’équipe de collabos de TPL Moms. J’y écris sur le sexe (WOUHOU, vous être surpris, right?).

Mes deux premières chroniques sont sur la sexualité des parents et sur des trucs pour retrouver l’envie de baiser.

Enjoy!

Tue-l’amour numéro un

décembre 15, 2014

side sex

Je suis couchée sur le côté, au lit, dans la pénombre.

Mon mec me pénètre, pour une deuxième fois ce soir, et je me sens mouiller et couler, entre mes cuisses.

Il le sent aussi, glisse ses doigts entre mes cuisses, me touche la chatte, avec un doigt, deux doigts.

Il me prend les fesses et il me dit: “C’est mon foutre, qui coule.”

Et j’ajoute: “C’est pas juste ton foutre.”

Je voulais dire “C’est-pas-juste-ton-foutre-c’est-ma-mouille-aussi.”, mais j’ai juste dit “C’est pas juste ton foutre.” et je crois que ça a un peu trop sonné comme “C’est pas juste ton foutre, c’est celui d’autres mecs aussi.”

Oups.

source photo: woman of no importance

Des rêves qui exigent un réveil au Baileys

décembre 15, 2014

alcolo

Ce weekend, j’ai rêvé que mon mec me quittait un samedi matin pour aller cruiser dans un Houston, il revenait total saoul pour me donner des guerriers mongols en argent et pour me dire que ses enfants auraient une nouvelle belle-maman.

Mais j’ai aussi fait l’ange dans la neige, des colliers en bonbons et bu beaucoup de vin, so ce n’était pas un weekend totalement traumatisant.

J’espère que vous êtes en top forme pour le début de la semaine, que le son de votre réveille-matin ne vous anéantira pas et que vous savez que ce n’est pas si mal, d’ajouter du Baileys dans votre café matinal.

Je vous embrasse au vin blanc! Mouah!

Comment ne pas m’aborder. EVER.

décembre 12, 2014

Mec sur Facebook sans photo de profil: Il me ferait grand plaisir de te voir en personne. Je suis généreux. Photo et téléphone sur demande. Ciao bella.

Moi: Yo je ne suis plus escorte. Si tu veux prendre un café et me donner dix mille dollars au Starbucks, wouhou.

Mec sur Facebooks sans photo de profil: Je savais que tu étais plus escorte, c’était une façon idiote de t’aborder. Désolé pour ce commentaire digne d’une plante verte. Je te trouve juste ben cute. Non pour les 10000, mais oui pour le café.

(Je n’ai rien répondu. Tant mieux s’il reconnait que son commentaire était pas top, mais still, je ne comprends pas qui voudrait rencontrer une personne avec des manières aussi douteuses.)

Lundi oui oui oui: teinture pour poils d’aisselles et céréales sucrées

décembre 9, 2014

happiness-kit-john-holcroft-3

iggy-azalea-fancy_jpg

affiche1

Mes amours détruisent et reconstruisent une voix ferrée depuis vingt minutes, avec une carotte dans la bouche, aussi grosse que s’ils se déguisaient en Winston Churchill et que la carotte remplaçait le cigare.

J’ai alors le temps de vous écrire et de rajouter du lait au chocolat dans mon café, yeah.

Ce que j’aime plus qu’enfiler des bottes d’hiver au lieu de talons hauts:

Manger des céréales sucrées. Tendances beauté imprévisibles – teinture pour poils d’aisselles, ok. Ne pas me perdre. Illustrations satyriques de John Holcrof. Avoir des enfants qui se prennent pour Winston Churchill. Bande dessinée In God We Trust. Une playlist de chansons de Noël – Fiona Apple s’y retrouve. Des affiches à New-York. Peut-être que tout le monde la connaît, je suis en retard –mais Fancy, la vidéo d’Iggy Azalea qui la montre en héroïne de Clueless. Finir des bouteilles de blanc, partout où je vais.

Et ce superbe texte de Mark Manson, sur ce que nous devons nous poser comme question, par rapport à ce que nous souhaitons dans la vie, ou plutôt, ce que nous sommes prêt à supporter comme efforts et souffrances pour avoir ce que nous souhaitons dans la vie:

“Because if you want the benefits of something in life, you have to also want the costs. If you want the beach body, you have to want the sweat, the soreness, the early mornings, and the hunger pangs. If you want the yacht, you have to also want the late nights, the risky business moves, and the possibility of pissing off a person or ten thousand.

If you find yourself wanting something month after month, year after year, yet nothing happens and you never come any closer to it, then maybe what you actually want is a fantasy, an idealization, an image and a false promise. Maybe what you want isn’t what you want, you just enjoy wanting. Maybe you don’t actually want it at all.”

Bonne semaine y’all! Bisous soufflés!

 

V comme vaseline et vasectomie

décembre 8, 2014

vasectomie

Je sais que mes amies sont parfaites, quand elles pensent même à envoyer à mon mec des petits mots lors de la journée de la vasectomie (des survivants de la vasectomie en ce qui concerne mon mec) (WTF je ne savais même pas qu’une telle journée existait).

 

Un inconnu aux funérailles

novembre 30, 2014

Quand mon grand-père est mort, ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu.

J’ai trouvé que dans son cercueil, son nez était différent.

Mon chéri ne me croyait pas, quand je lui ai dis, mais je le sais, son nez, c’était un peu mon nez aussi, il ne peut pas se modifier sans que je ne pense au mien, sans que je ne trouve qu’on y perd, à ne pas avoir le même gros nez.

Après les funérailles, il y avait un buffet dans la salle paroissiale. Au fond de la pièce, sur une table en plastique gris, il y avait du coca zéro, du Sprite, du vin rouge, du vin blanc, des bouteilles d’eau et des petites serviettes blanches avec le nom d’un traiteur dessus.

Un homme y est allé immédiatement. Je n’avais pas remarqué. C’est mon chéri qui m’a dit qu’il y avait un homme qui buvait verre de vin blanc sur verre de vin rouge sur verre de vin blanc. Je me suis retournée, je ne le reconnaissais pas.

C’était un homme que personne dans ma famille ne connaissait, mais il semblait connaître le curé et le fond de son verre.

Je ne sais pas encore si je trouve ça triste ou amusant ou si je souhaite savoir autant que cet homme avoir ce que je veux et le faire sans avoir peur de m’immiscer dans une église pour l’avoir.

Rouge à lèvres, mariage et porno

novembre 27, 2014

En compagnie de Caroline Allard et Stéphane Dompierre, je suis allée à la superbe librairie Monet, pour parler érotisme à l’émission Rature et Lit. Animée par Elsa Pépin, c’était une discussion intéressante, même si j’en reste traumatisée par mon rouge à lèvres qui a l’air de couler de partout.

Ma fille, pendant que j’écoutais un extrait, n’a retenu que ceci: “Tu es mariée maman?”

Et je n’ai pas vraiment de cou.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 215 autres abonnés