Des sauveurs et des étalons

juin 6, 2014

Au lieu de lire ce que les Conservateurs veulent mettre en branle pour foutre le bordel dans l’industrie du sexe, j’ai lu en riant et en roulant des yeux crissement souvent des paroles dites aux travailleuses du sexe sur le tumblr Shit They Say To Sex Workers.

Que ce soit des journalistes, des personnes soucieuses d’une moralité irréprochable ou de clients qui se croient des sauveurs ou des étalons, les paroles copiées sur le tumblr montrent bien à quel point les travailleuses du sexe font face à beaucoup d’ignorance et d’intolérance.

Des exemples de phrases à ne pas répéter, please:

“But why? You can do anything you want.”

“Let me take you out of this life.”

“I would like to spend an hour and a half with you, but only pay for an hour. I want to spend some time on getting to know you first, it feels so weird having to be ready for sex straight away. Surely you wouldn’t charge me for that?”

“I write erotic Dexter fanfiction and i’m not really into the political thing, but you are soooo right about how marginalized we sex workers are.’

“I have so much respect for you. i could never do that. thank god i have a husband!!”

Avoir dix-sept ans et la liberté de tout faire

juin 4, 2014

jeune-et-jolie-aff

J’ai toujours voulu écrire pour Urbania, mais j’ai toujours cru que c’était le genre de magazine trop cool pour moi. Je ne suis pas une fille cool, parce que ma plus grande occupation en ce moment est de chanter des chansons à mes enfants (et de regarder mes seins – qui rentrent enfin dans mes soutifs – dans le miroir, quand mes enfants font la sieste).

La semaine dernière, on m’a demandé de visionner le film Jeune et Jolie de François Ozon, et d’en donner mes impressions dans Urbania. J’étais super contente.

Ce que j’en retiens? La délicatesse et la pudeur de François Ozon, qui ne tombe pas dans la trashitude ni dans le jugement, alors qu’il est question de prostitution. C’est rare, un portrait comme ça, un portrait d’une jeune fille qui teste les limites d’un jeu qui n’a pas vraiment de règles, sauf celles des envies à monnayer et du hasard des rencontres. Un portrait qui ne tente pas de pointer les raisons d’un choix. Un portrait qui montre une autre façon d’aller vers l’âge adulte, sans shopping entre copines, joints après l’école et baisers autour d’une bouteille à tourner.

En visionnant le film, ça m’a manqué. Mes dix-sept ans et l’impression d’avoir la liberté de faire n’importe quoi, n’importe quand.

Extrait de mon article: “À une fête, Isabelle regarde une adolescente se faire embrasser et toucher par deux garçons. Quelqu’un vomit dans les toilettes. Et à un garçon, qui lui propose de venir chez lui, elle répond pas le premier soir. Qu’est-ce qui serait plus normal qu’avoir été pute? Qu’elle boive trop et s’évanouisse sur un canapé, pour que des mecs de son âge la prennent en photo et lui parlent de la grosseur de ses seins, le lundi matin?”

Lundi oui oui oui: tentative de twerk et masque de Nacho Libre

juin 4, 2014

youdidnoteatthat-feet

maya

Je suis en retard, once again, la semaine est commencée, lundi est dépassé, mais j’ai passé la soirée d’hier à me faire lécher, so pardonnez-moi de ne pas avoir écrit.

Ce que j’aime plus que me faire réveiller par du foutre qui sort de ma chatte à quatre heures du matin:

Maya Angelou – je ne me souviens pas quand je l’ai lue la première fois, je pense que c’est parce qu’Alanis Morisette avait parlé d’elle dans une entrevue, je devais avoir quinze ans et je n’avais jamais su avant sa mort qu’elle avait été pute, elle aussi. Blagues de trente-trois sortes de pilules à échanger par une vieille madame pendant la vente-trottoir sur la rue Masson. Boire une bière avec un voisin. Artiste qui expose son sexe au Musée d’Orsay. Tentative de twerk à la crémerie devant une fanfare de vingt personnes. Beignes et frites que des poseurs font semblant de bouffer. Ma fille qui me dit de mettre des pantalons avant d’aller dehors parce qu’elle ne veut pas que les autres personnes voient mes fesses. Frère qui se déguise en Nacho Libre. Mensonges de Somaly Mam, et leurs conséquences, enfin exposés – fuck you ceux qui sont contre le travail du sexe.

Bonne semaine y’all! Bisous au vin blanc sec!

Besoin de pénis-illine?

mai 29, 2014

cosmo

Et si les femmes utilisaient des pickup lines aussi ridicules que celles que certains mecs murmurent sur une piste de danse? Le magazine Cosmopolitan en a fait une compilation vraiment hilarante. Des phrases toutes faites pour séduire avec succès? Pas sûre sûre.

Mes préférées:

“Je ne me sens pas vraiment bien. Je crois que j’ai besoin d’une dose de pénis-illine.”
“ Si je te disais que je travaillais pour UPS, me laisserais-tu m’occuper de ton paquet?”

Du sexe pour ne pas rater l’avion

mai 28, 2014

airplane-bathroom-sex1

J’adore faire des rêves cochons. Mais parfois mes rêves cochons sont tellement quétaines et dignes d’un mauvais film porno que ça m’oblige à me questionner sur mon cerveau.

Hier, j’ai rêvé que je devais me rendre à New-York avec mon mec, mais nous étions en retard. Arrivés à l’aéroport, un mec en uniforme nous a arrêté et il nous a annoncé que malheureusement, nous ne pouvions pas embarquer. J’ai commencé à argumenter, à dire que je voyais l’avion et tout et tout, puis j’ai dit: “Je suis prête à faire n’importe quoi pour prendre l’avion.”

Je l’ai dit en regardant sa queue et en faisant des yeux de cochonne sexy. Mon mec ne disait rien, je pense qu’il voulait beaucoup prendre l’avion lui aussi.

L’employé a semblé hésiter un peu, puis il nous a amené dans un genre de tunnel avec un grand banc de parc dedans. Il s’est assis sur le banc et a commencé à se crosser. Il nous a dit qu’il voulait que nous baisions longtemps, aussi longtemps qu’il le voudra. Je me suis déshabillé, sans savoir si je devais regarder l’employé ou mon mec. Régulièrement l’employé se déplaçait, s’approchait et nous demandait de changer de position. Je sentais que je suais, mon mec aussi, mais c’était bon et ça m’excitait d’être regardée comme ça, sans savoir s’il allait se passer autre chose, genre est-ce que l’employé va vouloir me baiser ou faire un handjob à mon amoureux? Est-ce que des hotesses de l’air vont venir fumer une clope en parlant de mes seins?

Je ne me souviens plus si nous sommes partis à New-York, finalement.

Lundi oui oui oui: des légumes-testicules et des bonbons

mai 26, 2014

photo

Je bois mon café avec du lait aux amandes dedans, en regardant batifoler deux écureuils dans ma cour. Ma cour, c’est le lieu pour les orgies de bêtes et les autos en plastique décoloré.

Ce que j’aime plus que passer la moppe pour faire disparaitre les kilomètres de traces de chocolat laissées par mon fils qui semble manger les chocolatines avec ses pieds:

Photoshoot avec menottes par Philippe-Olivier Contant pour Canoé. Faire la tournée des magasins de bonbons à la recherche de jujubes chats. Ramasser des pétales de fleurs par terre. Parler de textos d’amants, du pouvoir du moment présent, de Jay McInerney et de déco intérieure avec ma copine Amandine. Pourquoi les magazines à potins ont des inscriptions jaunes poussins sur leur cover. Redevenir une petite fille au chalet et faire des bulles et des bouquets de pissenlits. Pub sans sexe pour un site de cul.

Et des infos super importantes sur le sexe:

"In Medieval England, it was thought that a woman could not get pregnant without having an orgasm. Therefore there was more incentive to get wives off."

"The word avocado is derived from the proto-Aztecan word "Nahuatal." It means testicle."

Bonne semaine y’all! Bisous soufflés!

Lundi oui oui oui: rêves érotiques et guacamole

mai 19, 2014

do not disturb1

do not disturb

Je viens de terminer une bouteille de rosé avec mon mec et j’ai envie de danser sur le canapé en me trémoussant comme Ciara dans tous ses vidéoclips. Mon mec écoute un film dégueulasse et je pense que ça le dérangerait si je sautais sur le canapé, so je tente de me calmer.

Ce que j’aime plus que de marcher sur des Froot Loops:

Rêver que je me fais doigter dans des escaliers. Rêver que je me fais baiser dans des escaliers. Rêver que je me fais baiser en cachette, dans la cuisine d’amis. Hozier. Pourquoi le mois de mai est devenu le mois de la masturbation. Manger du cantaloup et faire des bulles dans ma cour. Cage à oiseau en cadeau. Retourner marcher dans la ruelle, à la recherche de chats sympas – qui n’ont pas peur des cris d’excitation de mes petits – . Envoyer des selfie cochons à mon mec. Nostalgie de films pour adolescents. Recommencer à faire de l’aérobie devant des émissions télé. Une collection de signes Do not disturb. Monsieur devant Poivre et Sel, mononcle Sylvain, qui parle de ses bobos et de son chien à mes enfants. Guacamole. Beaucoup de guacamole.

Et des correspondances manquées pour assholes: “We made small talk in the checkout line at Trader Joe’s. You said that you literally could not live without the salsa you were buying. I wish we could talk again. You used “literally” incorrectly. It really pissed me off. I wish you could literally not live without that salsa, because then I’d take it from you.”

Je vous invite aussi à découvrir mon nouveau blogue, sur mon quotidien de maman et la parentalité at large.

Bonne semaine y’all! Bisous soufflés!

La honte

mai 19, 2014

lapins

C’est le genre de truc que Cosmopolitan recommanderait. Cosmopolitan comme dans la revue-qui-dit-aux-mecs-d’utiliser-un-aspirateur-sur-le-clito-de-leur-petite-copine.

Ce qui explique que j’ai quasi honte de vous le raconter. Mais who care. (J’ai quand même un peu honte.) (Mais c’était le fun, so.)

Mon mec venait de terminer son lapin de Pâques. Attaché autour du cou de son lapin en chocolat noir, un petit ruban brun, avec un grelot doré. Je vous jure que je ne sais pas comment c’est arrivé, mais le ruban s’est retrouvé autour de la queue de mon mec.

Et ça m’a excitée.

Je sais, c’est embarrassant. C’est vraiment digne de Cosmopolitan.

J’ai sucé mon mec, vraiment trop motivée par le ruban qu’il avait sur la bite. Si le grelot avait tinté contre ses couilles, j’aurais été encore plus heureuse, c’est sûr.

J’aime les filles qui font pipi devant des caméras

mai 19, 2014

chelsea-handler

chelsea handler 2

 

Je fantasme sur Chelsea Handler depuis toujours (depuis que j’ai lu sur sa passion des nains, des one night stand et des cocktails alcoolisés 24h sur 24).

Dans son dernier livre, il y a des photos d’elle entrain de faire pipi en safari africain et je trouve que c’est suffisant pour continuer de fantasmer sur elle.

Un conseil qu’elle donne dans la section Travel Etiquette de Uganda be Kidding Me:

“If you are traveling with a male companion for the first time, always bring your phone to the bathroom. If you go to the bathroom and happen to have an explosion, you can always blame it on a phony ringtone.”

 

Dirty talk dans la rue et crème glacée au Viagra

mai 15, 2014

Des-dessins-pour-combattre-le-harcèlement-de-rue

Cette semaine sur Canoë, je vous parle du danger de manger des pasta Dora et de la crème glacée au Viagra.

La semaine dernière, je révélais des conversations sexuelles entendues dans mon quartier, dans les cafés que je fréquente. MY GOSH. Ce n’est pas juste moi qui parle de cul souvent souvent, en voilà la preuve.

Suite à cette chronique une lectrice amateure de Lucia Etxebarria et peintre érotico-sensorielle m’a confié des phrases que des passants lui lançaient parfois dans les rues de Montréal, croyant qu’elle ne comprenait pas le français. Ses confidences m’ont fait pensé au site Paye ta shneck, commencé par une fille voulant démontrer l’ampleur du harcèlement de rue. Vulgaire, déplacé, sexiste, mais rigolo parfois, une chance.

Le genre de phrases trouvées sur Paye ta shneck:

1. « Je peux te demander ta main ? … C’est pour me branler avec. »
2. « Hey mademoiselle, vous avez la classe même en sortant des toilettes ! Je savais pas qu’une femme comme vous, ça allait aux toilettes ! »
3. « T’es comme une œuvre d’art. Moi je suis le peintre. Je peux te mettre un coup de pinceau ? »
4. «Ton père il est voleur ou bien? Parce qu’il a volé toutes les pastèques du monde et il les a mis dans tes seins! »
5. « Hé mademoiselle, t’es mignonne avec ta bicyclette ! Je te mettrais bien un coup de sonnette ! »

Bonne lecture y’all!


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 210 autres abonnés