En demande: sosie d’Émile Nelligan à dépeigner dans un lit

Aimée Verret, je la connais depuis l’époque où je portais des soutifs extra rembourrés et des nuisettes pour me rendre à mes cours de création littéraire à l’Université du Québec à Montréal. Toujours en train d’écrire des poèmes pour une revue, ou de se teindre les cheveux en rouge-mauve-platine, ou de parler de son amour des Gilmore Girls et de Family Guy, elle m’a fait craquer, lors d’un cours de danse contemporaine. Même si nous n’avons pas fait des trucs cochons sous la douche, dans les vestiaires, après les cours de danse contemporaine, je l’adore et je veux qu’elle soit mon amie forever and ever.

Je suis très très très heureuse pour elle, car elle vient tout juste de publier son premier recueil de poésie, aux éditions Triptyque : Ce qui a brûlé.

Mélodie Nelson : Pourquoi écris-tu de la poésie ?

Aimée Verret : Parce que je trouve ça trop compliqué d’écrire de la narration, j’ai l’impression de faire du remplissage, alors qu’en poésie, on peut tout superposer et laisser le lecteur faire le gros du travail. ;)

MN : Quelles sont tes inspirations et qui sont tes modèles ?

AV : Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’inspirations, mais je lis beaucoup de poésie québécoise contemporaine, je surveille les recueils qui sortent. J’adore Renée Gagnon, mais ce que je fais est assez différent. J’admire aussi Bukowski parce qu’il est capable de nous parler de choses complètement triviales, voire abjectes, et de rendre ça beau rien qu’avec des mots ordinaires. Tout le monde peut lire du Bukowski.

MN : Mouillais-tu genre en secondaire deux quand tu regardais les photos d’Émile Nelligan ?

AV : C’est-tu moi ou Émile Nelligan était comme le plus bel homme du monde? Avec ses cheveux dépeignés… Wouah, tellement mon genre.

MN : Est-ce que tu écris habillée ou toute nue ou déguisée en Bella de Twilight ?

AV : Ça dépend des fois, j’ai pas de rituel. Comme j’écris souvent dehors, je suis habillée la plupart du temps! Et je ne me déguiserais jamais en Bella, c’est pas mon genre d’avoir l’air de m’emmerder et au bord du suicide.

MN : Comment c’était la première fois que tu as baisé ?

AV : Bien, c’était pas très mémorable parce que je me rappelle pas vraiment. Je sais c’était avec qui (au moins!) et je sais que j’ai saigné genre les 5 premières fois… Pas des super bons souvenirs, finalement! Heureusement, ça a bien changé depuis!

Blogue d’Aimée : http://toutmefaitchier.wordpress.com/

3 Réponses to “En demande: sosie d’Émile Nelligan à dépeigner dans un lit”

  1. Mes 2 000 hits de gloire « Tout me fait chier Says:

    [...] ici: En demande: sosie d’Émile Nelligan à dépeigner dans un lit Laisser un commentaire Laisser un commentaire jusqu'à présent Laisser un commentaire Flux [...]

  2. Julie Says:

    Tu dois tee faire demander souvent des trucs du genre, voir carrément tout le temps mais bon : moi aussi je veux savoir!

    Je voudrais faire une surprise a mon mec : 2 filles. Lui les yeux bandés, attachés. Sexe oral plus caresse entre filles.

    Je t’en pris, dis moi oui. Tu serais ma première femme. Mon rêve :)
    Si tu me dis non, je suis anéantie, je ne connais personne qui acceptera de réaliser cette surprise pour mon Amoureux, et avouons-le.. un peu, beaucoup pour moi aussi :)

  3. melodienelson Says:

    Hello Julie!

    Ça arrive parfois, mais pas si souvent, vraiment. Parce que les gens devinent, je crois, que je suis fidèle. Je suis désolée, je dois te dire non, je reste une pétasse qui a parfois beaucoup de plaisirs avec ses copines, mais surtout avec son mec.

    Bonne chance pour trouver ta première femme! Sois pas anéantie! Je pense que le meilleur moyen serait de sortir avec ton mec dans un bar et de regarder quel type de filles vous allume tous les deux, et après…tu me raconteras la suite!

    Bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 210 autres abonnés

%d bloggers like this: