Friandise de vingt centimètres à bien sucer

J’ai vu le film Jawbreaker quand j’avais genre treize ans et ça a influencé ma façon de sucer plus que n’importe quel film porno ever. Une pétasse, Rose McGowan, au visage-diaboliquement-angélique-pré-opérations-chirurgicales-dévastatrices-pour-sa-jolie-moue, y demande à un mec à-la-coupe-de-cheveux-de-Christian-Bale-dans-American-Psycho de lui montrer comment il aime se faire sucer. Elle lui donne un popsicle, au lit, et elle le regarde le lécher.

Le nombre de popsicles Itzakadoozie que j’ai sucé pendant mes années de collège privé? Inestimable.

J’ose pas penser être la meilleure pétasse pour sucer, chaque queue est différente, contre ma joue ou au fond de ma gorge, mais grâce aux popsicles, je suis sûre de toujours avoir du plaisir à bien ouvrir ma bouche, et à léchouiller partout, du trou du cul aux couilles au gland, et à tout prendre dans la bouche.

Et c’est encore mieux que les sucettes pour pratiquer le deep throat.

Cet aprem, après avoir posé une autre couche de vernis corail sur mes ongles et joui deux fois en cinq minutes, je me suis rendue dans un dépanneur. Pour me payer ma friandise glacée, j’ai attendu devant et derrière que des mecs. Ils me regardaient le petit cul (merci les chous d’avoir admiré mes fesses peine cachées par une minijupe noire de style cheerleader gothique), et je sentais déjà mon Itzakadoozie fondre dans mes mains.

J’ai marché jusqu’à un banc, près de plein de mecs de la construction, et d’une cour d’école déserte. J’ai déchiré l’emballage, j’ai salivé comme une cochonne au régime. J’ai passé ma langue partout, en lapant, surprise de pas me faire siffler, et j’ai mis juste le bout dans ma bouche, j’ai sucoté, je l’ai senti se mouler à ma langue.

Et j’ai croqué.

(Ce que je n’ai jamais fait à une bite, promis.)

5 Réponses to “Friandise de vingt centimètres à bien sucer”

  1. Jonathan Says:

    Yes, Yes, vive les ITZAKA machin qui font penser a des bites quand on les prends en bouche, et yes yes vive les filles qui s’imagines de sucer une bite un mangeant ces machins. Merci miam miam

  2. Tonton Says:

    Ça me fait penser à une séquence-culte du film Going the distance (Canadian Pie), où, lors d’une halte dans un dépanneur, un des gars prend en bouche un de ces suçons géants pour impressionner une des filles qu’ils ont prises en stop. Finalement, c’est le gérant du dépanneur qui sera tout émoustillé par la scène. Si je me goure de film, corrigez-moi quelqu’un!

    • Tonton Says:

      Comme je finissais d’écrire ces mots, ma blonde m’appelait sur mon cellulaire pour me dire qu’elle était en train de sucer un gros popsicle en forme de fusée, et qu’elle aurait bien envie, là tout de suite, de prendre mon escargot tout chaud dans sa bouche toute glacée. Gosh, j’en ai encore des frissons partout! Mais comment patienter jusqu’à 21h? Ah oui, il me reste encore 60 page d’Escorte à lire!

  3. Nebo Says:

    « Ce que je n’ai jamais fait à une bite, promis. »

    On dit ça… on dit ça… ^^

  4. Nebo Says:

    Sacrée Rose McGowan…

    http://www.rosemcgowannude.net/tag/photos/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 210 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :