Bang Bang dans un hall d’hôtel

 

Lu sur mon site à potins préférés: Kate Hudson, la jolie blonde divorcée d’un musicien barbu et ex de Lance Amstrong et de mon acteur chérichou  Owen Wilson, a été vue, légèrement dans les vapes, avec une mannequin, dans le Fontainbleu Hotel de Miami.

 

Kate Hudson et une mannequin? Pas en train de se montrer leurs derniers achats et la brochure du chirurgien le plus cool de Miami. Nan, nan. Elles se frenchaient et se touchaient, se cognaient contre les murs, contre les tables, rigolaient quand elles entendaient des gens parler d’elles, elles s’en foutaient, toutes chattes en public.

C’est peut-être le retour du faux lesbiannisme chez les mannequins? Dans les années 80, jusqu’au milieu des années 90, toutes les mannequins se léchaient la chatte et se sucaient les têtons, selon tous les livres sur la mode de ces années-là, vraiment. C’était comme, fuck on s’emmerde avec notre maquillage déjà fait, on a déjà dix lignes de coke dans le nez, quoi faire, tu veux devenir ma nouvelle meilleure amie au monde? Depuis, sadly, c’est le tricot, les chihuahas et les bébés que les mannequins traînent de défilé en défilé, et plus d’histoire de baises torrides entre wannabe anorexiques.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 210 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :